Hunter X Hunter RPG


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle Vie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 13 Fév - 23:09

Bien, il était maintenant temps de passer aux choses sérieuses. Si il se débrouillait bien, d’un billet il pourrait en obtenir nettement plus grâce à une habile manœuvre d’escroc. Et il avait bien l’intention d’y parvenir.
Dans ce genre de situation, il y a quelques règles d’or pour réussir son coup, toutes régies par la même condition, la ruse. Avant toute chose, il faudrait d’une part bluffer sur la quantité d’argent qu’il a sur lui. Car l’inconvénient des paris par rapport au combat, c’est que si le dernier est le gagnant reçoit toutes les sommes précédentes, dans son cas ce serait donnant-donnant : c'est-à-dire qu’il recevrait un autre billet par participant. Dans un tel cas, il devient nécessaire de procédé par association : il ne faut pas se contenter d’un parieur, mais d’un groupe, tout en s’assurant d’une opposition à peu près équivalente quand à sur qui ils pariaient. Car si il devait être seul à parier sur Blutch, d’une part la manigance pourrait être devinée, d’autre part combien même il gagnerait, le groupe de parieur hausserait les épaules et ne payerait pas.
Non, la première chose à faire était de trouver des cibles potentielles pas trop unies. Ce que Judas trouva assez facilement : Un excité qui gesticulait et riait en récupérant des billets dans la main d’autres qui l’avait mauvaise. Tout ce qui fallait à Judas, un parieur bien chauffé ainsi que d’autres ne pariant pas sur les mêmes personnes que celui-ci. Ce dernier vantait sans cesse les louanges de son champion, fier qu’il lui fasse gagner tant de pari. Décidément, cette scène avait un léger point commun avec là d’où venait Judas : un être humain pouvait cesser d’être considérer comme tel pour ne paraître plus qu’un chien de combat sur lequel on mise. On peut estimer la valeur de l’homme à de l’argent dans ce genre d’endroit.
Se plaçant derrière le fanfaron, le gosse ricana de manière sonore et répliqua aux vantardises du parieur :


« Cela reste à voir. »

Comme l’avait imaginé le gosse, le parieur tiqua et se tourna vers celui qui se moquait de son combattant. En ce genre de cas, le déni et la moquerie fait souvent effet sur le vantard qui ne tardait jamais à répliquer. Et c’était ce qu’il fallait : le faire sortir de ses gonds pour le faire parier à nouveau en cassant une éventuelle vigilance bien qui sembla pour l’heure nulle.

« Si cela fait si longtemps, votre champion, il va bien finir par s’épuiser. Face à un chtit nouveau tout frais plus fort que lui, il va faire pâle figure. C’n’est pas tout de savoir faire voler ses poings dans le vague, si on n’a pas le reste…
_La ferme gamin, qu’est ce qu’un gosse comme toi peut savoir de l’art du combat ?! »

Sa tirade avait fait mouche, manifestement. Le roux parlait suffisamment fort afin d’être certain que l’entourage de parieurs immédiat puisse l’entendre. Car il s’adressait à un seul homme qu’en apparence, il avait l’intention de réveiller l’esprit du jeu chez les autres perdants de la manche précédente.

« Ma foi, p’tetre bien plus que vous si ça se trouvait. »

Pour le coup, Judas louait intérieurement que Blutch ait laissé le tour à un autre type, cela lui laissait non seulement le temps de manigancer, mais de plus la défaite écrasante de l’autre lui permettrait d’inciter d’autant plus le parieur au jeu. Quoi de plus tentant qu’un pari dont on croit être sûr du résultat ?

« Ah ! T’vois gamin, rentres te coucher ta mère va s’inquiéter, t’occupes pas des affaires des grands quand tu n’y connais rien. T’voudrais tout de même pas perdre ton argent de poche n’est ce pas ?
_Hun ! A moins que ce ne soit toi qui le perde ? Ecoute, cessons de tergiverser, moi, j’suis prêt à parier que ce tocard perdra tôt ou tard. »

Comme bien prévu, Blutch entra en scène à ce moment là. Levant le doigt vers lui, Judas adopta un ton amusé en le désignant aux parieurs :

« Tiens, quand on en parle, là, chui certain que c’type peut battre ton champion ! Qui pari ?! Z’en pensez quoi vous autres ?»

Au début, les autres ne semblaient pas très motivés. Il faut dire que manifestement ils avaient déjà perdu une fois les paris, cela à tendance à refroidir les ardeurs. Mais le gamin veillait à lancer quelques piques visant à descendre le champion, allant même jusqu'à inventer une défaite dudit champion, ce qui pour le coup la suite lui apprit qu’il n’eut pas si tort que cela. L’intérêt finit toujours par s’éveiller de nouveau ne serait ce que pas esprit du gain et du jeu, surtout chez ce genre de personnes.

« Réfléchissez bien, l’autre type là, doit commencer à fatiguer à s’asticoter comme ça sur scène, alors que le petit nouveau tout frais, ben l’a pas l’air trop mal. Enfin, moi j’dis ça…
_Mouep… Un billet pour la mise, c’est vrai que Jake n’est plus très frais depuis presque une heure qu’il se bat.
_Tu déconnes ?! Des tafioles comme ça, Jake il en élimines pendant des jours si il le faudrait. Un billet sur Jake !
_Hey ! Maintenant qu’on en parle, l’a pas si tort ce gamin, Jake a déjà perdu une fois l’autre soir, d’ailleurs tu me dois encore deux bières pour ça ‘foiré. J’vais alourdir ta note d’un billet pour la peine. »


Tout se passait comme Judas l’avait prévu. Voilà pas moins d’une quinzaine de parieurs prêts à miser chacun un billet. Bien que la majorité semblait en faveur du champion en titre, une partie se rangea du coté du challenger… Blutch.
A peine que les paris furent décrétés que le combat commença. Le coup que porta son collègue sembla atteindre son but, mais pas l’effet escompté. Le champion l’avait plutôt bien encaissé et riposta d’attaques qui fut esquivé et termina par un grand coup qui eut pour seule conséquence… D’abîmer encore plus ce pauvre béton.


« Hun ! T’as perdu gamin, les coups de l’autre de font rien à Jake ! Et t’as vu l’impact sur le sol qu’il a laissé?! Quand Jake va le toucher, ton gars il va morfler !
_Faut il encore qu’il le touche, ton danseur ne fait que brasser l’air. »

L’affrontement poursuivi, Blutch envoyait valdinguer le champion qui se releva manifestement assez aisément, il lui fallait reconnaître une certaine capacité d’encaissement, et renvoya un direct sur son collègue qui tomba, mais se releva en chancelant.

« Encore un comme ça, et j’suis sûr que l’autre ne se relève pas ! Deux billets sur Jake.
_Très bien, j’enchéri, deux billets aussi.
_Oh oh, on ne veut pas admettre son échec ? A ta guise petit. »

Billet qu’il n’avait pas. Mais cela, l’homme ne pouvait pas le savoir, et Judas avait veillé à laisser sous entendre le contraire. Quitte ou double, si Blutch devrait perdre, il devrait s’enfuir en toute hâte pour créance impossible. Enfin, si Blutch devait perdre, cela n’était pas en ligne de cause, surtout après l’avoir observé au combat d’en d’autres circonstances, une joute face à un bagarreur ne semblait pas tellement compliqué pour son collègue. Tout du moins, Judas ne voulait pas céder au doute, douter est le début de la peur. Par contre, cela changerait quand ils seraient à la tour, ce sera une toute autre histoire là bas, ce seront de vrais combattants, et non des bagarreurs de rue à qui ils auraient à faire. Mais de toute façon, à cette circonstance là, il était peu probable que Judas ait à parier.
Le combat continua encore, et Blutch d’un bon coup fit s’écrouler son adversaire au grand dam du parieur. Ce dernier eut un dernier espoir quand l’autre tenta de se relever, mais ne dura pas quand Blutch l’étala pour de bon sous le regard effaré du parieur à l’entente du décompte rapide. Tous connaissaient désormais l’issue du combat.


« …Et 10 !
_Gagné mon cher. »

L’homme chercha à frapper le gosse d’un mouvement malhabile et gêné par la masse de gens, Judas de ces deux faits esquiva sans trop de soucis. Alors qu’il s’apprêta à prendre la fuite afin de ne pas payer son dû, le parieur fut saisi par deux hommes qui avaient à l’image du gosse pariés sur Blutch. Le roux affichait un sourire en coin, c’était expressément pour cette raison qu’il avait fait tant d’efforts à convertir quelques uns à la cause de Blutch quitte à gagner un peu moins au final : afin d’être sûr qu’au moment venu tous payerait l’enjeu du pari par peur de la bagarre générale. Diviser pour mieux régner.
La somme ainsi collectée fut partagée en part équitable à chacun des parieurs gagnants, ce qui donna une coquette somme à Judas. Il affichait un rictus carnassier, assez heureux de sa manœuvre, d’un billet, il avait réussi à obtenir ce que d’une part l’on obtenait qu’en en pariant deux, et d’autre part la somme obtenue lui serait bien suffisante pour ses objectifs immédiat. C’était un coup bien réussi.
Quittant la masse agglutinée des spectateurs, il aperçut du coin de l’œil Blutch, mais n’alla pas vers sa direction : Si ils étaient arrivés en même temps, encore pouvait on croire au hasard, ce qui n’en serait plus un si on les voyait se parler après. Et dans ce cas, s’aurait été prendre le risque que la supercherie soit devinée. Donc il repartit à une vitesse de marche normale sans regarder Blutch plus que cela, en direction de l’endroit d’où ils étaient venus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Ven 15 Fév - 19:49

Blutch marchait tranquilement en sortant de la foule, foule, rempli de gens qui regardait Blutch d'un mauvais oeil, mais Blutch ne préféra ne pas s'occuper de ça, aussi il continua à avançé sans regarder derrière. Soudain Blutch apercu de loin le gosse au cheveux roix qui partait vers la direction dans laquel ils étaient arrivés. Cependant, il ne comprenait pourquoi il ne l'attendait pas ... Aussi il prit la même direction de que le gamin, sans se préocuper de la foule. Les yeux se reportaient enfin vers l'arêne ou l'adversaire de Blutch reprenait ses esprits. Blutch continua a avançé, jusqu'a qu'on ne vit plus la rues ou il s'était battu. Il s'avança vers Judas en accélérant son pas, mais sans pour autant courrir. Il se demandait s'ils avaient déjà assez pour partir de ce vieux ports polluer ... Blutch rattrapa enfin le gamin et il le regarda en souriant.

-"Alors combien as tu gagné ?"

Blutch regardait Judas tout en continuant à marché. Il souria, et sortit sa liasse de billet.

-"C'est la première fois de ma vie que j'ai autant d'argent entre les mains !"

Il regarda la liasse, puis il regarda devant lui, et enfin il regarda Judas.

-"On devrait compter, pour voir combien on a gagné !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Sam 16 Fév - 0:44

Levant les yeux vers Blutch quand celui-ci fut à ses cotés, Judas lui adressa un compliment.

« Beau combat, bien joué. »

C’était assez rare, car selon lui un compliment en est un que si il est donné avec parcimonie. En toute réponse à la question de Blutch, il sortit lui-même sa propre liasse et dénombra les billets à haute voix. 1.. 2… 3, 4… 10 billets. Lui aussi n’avait jamais autant eu d’argent entre les mains de sa vie. En fait, c’était même la première fois qu’il en voyait autant car auparavant, l’argent n’avait pas cours là d’où il venait surtout dans les circonstances : les clans de gosses n’en n’avaient cure.

« Alors, dit moi, que préfères tu ? L’avion, le bateau ou le train ? Car là, je crois que nous avons l’embarras du choix. »

Avec la somme que Judas avait récolté, il pourrait largement payer son propre voyage. Et il ne douta pas que Blutch ait lui-même gagné de quoi s’offrir son départ. Néanmoins, le gosse paru pensif deux secondes et reprit la parole.

« En fait, perso je ne prendrais pas l’avion, j’ai le mal de l’air. »

En réalité, Judas n’avait pas le mal de l’air. Mais il savait pertinemment qu’on ne le laisserait pas embarquer pour une raison simple : les papiers d’identités. Si encore il pouvait passer la barrière posée par le fait qu’il était un gosse seul en faisant passer à l’embarquement Blutch pour son tuteur, cela n’empêchait que l’avion nécessite de fournir une carte d’identité. Choses qu’il n’avait pas en sa possession, et qu’il ne trouvait pas non plus utile de le faire savoir à son collègue. Pour le coup, devenir hunter lui permettrait de régler ce souci plus tard, une raison supplémentaire à l’argent pensait il, car la carte de hunter lui fournirait un papier bien suffisant à présenter dans ses cas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Sam 16 Fév - 14:53

Blutch souria au gamin quand il le complimenta, puis il regarda droit devant pendant que Judas compter ses billets. Puis Judas lui proposa les différents moyen pour rejoindre la ville ou se trouver cette fameuse tours ! Blutch commença a réfléchir, en fait, peut importe la façon dont ils voyageraient, même s'il avait une préférence pour les moyen les plus rapide. Il regarda alors Judas et allait lui dire de choisir lui même, mais le gosse lui dit avant qu'il puisse parler qu'il avait le mal de l'air. Donc le moyen le plus rapide pouvait être oublié. Blutch souria en regardant le gamin.

-"Et bien prenons le bateau, en général les personnes qui ont le mal de l'air préfère le bateau. De plus le voyage sera plus rapide que le train"

Blutch regardait les restaurants autours de lui, tout en restant pensif, puis il regarda a nouveau le gamin.

-"De plus en choisissant le bateau, nous aurons un choix plus large pour les tarrifs."

Il regarda devant lui la grande rue. Il commençait peut à peut a voir le port.

-"Alors que préfères-tu ?"

La gare se trouvait à l'autre bout de la ville, le port était bien plus prêt ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Lun 18 Fév - 2:27

« Le bateau ira très bien en effet. »

De plus, le moins que l’on puisse dire était qu’ils se trouvaient au bon endroit. Des navires allaient et venaient en nombre quotidiennement, en trouver un en partance pour la région de la tour serait pour le moins aisé. Et on ne demandait que de l’argent pour embarquer, contrairement aux aéroports. C’était tout ce qu’il fallait.

« On y va et on verra directement sur place pour les tarifs, mieux vaux y mettre un peu plus cher mais faire bon trajet. Et tout est négociable. »

Au bout de la rue, on apercevait déjà le port. Y aller ne demandait même pas quelques minutes de marche. Zaban était une ville qui mine de rien avait une grande importance portuaire, beaucoup de navire faisait régulièrement escale et relâche en son port qui ne désemplissait pas.
L’avantage de ce genre de milieu tenait aussi du fait que tout se savait. Demander à un marin quel navire part vers quelle destination, et celui-ci soit vous répondra, soit vous dirigera vers un autre qui saurait peut être. Ainsi, quelques questions, et quelques minutes de marche plus tard :


« Bonjour. Etes vous le capitaine de la Marietta ? Le bateau en partance pour la Tour Céleste ?
_C’bien moi. Pour la Tour Céleste, c’est un bien grand mot, disons que je m’arrête au port le plus proche, pourquoi gamin ? »

Le capitaine avait l’apparence du marin expérimenté classique. Les cheveux grisés par la force de l’âge, la peau tannée par le vent marin, et la musculature d’un digne loup de mer. Sous ses airs bourrus, il affichait un sourire chaleureux et portait un regard amusé sur le gosse qui parlait comme un adulte. Surtout quand Judas voulu parler tarifs car désireux de négocier, ce qui fit rire le marin qui posa une main sur l’épaule du roux et pointa du doigt un homme sur un autre quai un peu plus loin sur le port.

« Ecoute petit, le capitaine là bas, j’crois bien qu’il fait aussi escale dans les environs de cette tour. Alors va voir ses tarifs et reviens après faire la différence avec les miens d’accord ? »

Le gamin eut tôt fait de s’y diriger. Le capitaine se tourna alors vers Blutch et lui adressa un sourire amical avant de reprendre la parole :

« Z’êtes le grand frère du p’tiot ? J’vais vous dire, j’ai menti au gosse, mon navire, c’est le seul à se diriger vers là où vous voulez aller avant une semaine. Enfin, les enfants n’ont pas à s’occuper des affaires des adultes n’est ce pas héhé. L’enfance ne doit pas être gâchée à ce genre de tracas. Alors, parlons argent entre hommes, normalement, toutes les réservations ont été faites, mais selon ce que vous me proposerez, p’tetre ben que je vous trouverais une p’tite place à vous et à votre frangin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Lun 18 Fév - 16:07

Judas avait l'air d'accord pour voyager en bateau, c'était une bonne nouvelle surtout, que seulement trois minute plus tard ils se trouvaient déjà sur le quais a la recherche d'un marin. Après que Judas et poser la question a plusieurs marin, ils se dirigèrent enfin vers le capitaine de la Marietta. Le gamin débuta directement la discution, mais le vieux capitaine l'envoya vers un autre marin et se tourna vers Blutch. Ce dernier répondit d'un sourir quand le capitaine lui demenda s'il était le grand frère du gamin.

*Pas vraiment ...*

Mais il n'ajouta rien, il écouta seulement le capitaine parler.

*Le petit a dit qu'il a 10 billet et moi j'en ai 11 ...*

Voilà qui aurait été largement suffisant pour une belle chambre, mais apperament, le bateau été plein a craqué ... Cela se comfirmer d'ailleur par la foule qui s'amassait devant le bateau.

-"Vous avez quoi à nous proposer ?!"

Le vieux marins rigola, puis il regarda le gamin qui parlait encore a l'autre capitaine.

-"En faite, il ne reste qu'une ptite piole de marin, mais elle est vide. Juste le strict minimum, deux lit un hublot et de l'éléctricité !"

De toute façon il n'y a pas vraiment de choix, puisqu'il est le seule capitaine a se rendre en direction de la tour.

-"Très bien, j'accepte ... C'est combien pour nous deux ?"

Blutch prépara a sortir l'argent en regardant le gamin.

-"Deux billets pour la chambre et quatre pour le rpas !"

Blutch tendit les billets que réclamait le vieux capitaine.

-"Bienvenue a bord !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mar 19 Fév - 21:52

*Il s’est foutu d’ma gueule !*

Judas avançait à pas rapide sur le quai, bousculant au passage plusieurs personnes, si bien marin que simples passants, et qui ne manqua pas de provoquer plusieurs grommellements. L’autre capitaine avait bien ri, connaissant manifestement bien son collègue et ayant compris pourquoi il lui avait envoyé ce gosse. Ce dernier expliqua au gamin que la Marietta serait le seul navire en partance pour la Tour céleste avant une belle semaine, et que ce dernier le savait fort bien. Le roux porta un regard sur l’autre quai et apercevait Blutch parler avec le marin, force était de constater qu’il l’avait effectivement mis à l’écart.
Arrivant enfin au niveau des deux hommes, il se mit à vociférer sur l’homme qui n’eut pour toute réponse que des paroles amusées.


« Vous vous êtes foutu d’moi !
_Haha, ne m’en veut pas petit. J’aime pas discuter affaire avec un gamin. D’toutes façons, le problème est réglé n’est ce pas ? Faites bon voyage tout les deux, j’vous laisse, un capitaine est loin de n’avoir que du temps libre. Votre chambre est dans les quartiers des marins, la 42. »

Sur ses mots en laissant un gosse fulminant et jurant, le marin repartit sur les quais, avec un petit rire amusé, criant joyeusement des ordres ici et là à quelques matelots chargés de l’embarcation des bagages.
Reprenant peu ou prou son calme, Judas se tourna et essaya d’ôter le ton grommelant dans sa voix :


« On embarque ? »

[hrp : alors là, je te laisse le choix, ou bien tu veux qu’on aille directement à la tour et dans ce cas, poste ici une dernière fois pour dire qu’on part Very Happy et amuse toi à décrire notre arrivée fracassante (ou pas x)) à la tour. Ou bien on rp encore un peu sur le navire, on fait mumuse toussa toussa… Bref, à toi l’honneur ;p ]


Dernière édition par Judas le Mar 19 Fév - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Sam 23 Fév - 23:16

Blutch regarda le gamin en souriant quand il lui demenda si ils embarquaient. Blutch marcha alors vers la nacelle pour monter dans le vaisseau.

-"On embarque !"

Blutch fit la queue et enfin il réussi a monter sur le bateau. Il se dirigea vers le quartier des matelots en demendant le chemin a un jeune loup de mer.
Le jeune marin lui montra la direction a prendre pour rejoindre sa chambre, et Blutch y alla après avoir remercier le jeune matelot. Un fois dans le couloir, il chercha le numéro de sa chambre. 1,2,3,4,5,6 ... Blutch marcha jusqu'a atteindre la chambre 22, la dernière chambre. Il ouvrit la porte. Il y avait 2 lit par terre ... Le reste de la chambre été vraiment très sale.

-"Y m'a pris pour qui ce ..."

Enfin, ce n'était pas vraiment pire que la chambre qu'il avait a la maison de correction ...

[Je te laisse faire l'arrivé à la tour, j'ai pas trop de temps Smile Dsl]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hackho
Prétendant au poste de Hunter
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Date d'inscription : 22/02/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Dim 24 Fév - 18:10

(HRPG: Si sa vous tente vous pouvez arriver dans mon post: Hackho est là. Pour continuer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle Vie
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter X Hunter RPG :: Les quatres coin du globe :: Zaban-
Sauter vers: