Hunter X Hunter RPG


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle Vie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Nouvelle Vie   Dim 20 Jan - 19:31

Blutch sortit de la maison de correction et regarda le ciel, il se sentait libre, comme un prisonnier qui quitte enfin sa prison après tant d'année enfermé. Enfin il pouvait respirer le grand air.
La légère brise marine se levé en ce mardi matin. Blutch contemplait la mer, écoutant le bruit des vagues se heurtant au rocher, les marchands qui criait sur le quai et les cris stridant des mouettes. Ses yeux était rivé sur un grand navire qui prenait le large. Blutch déscendit les escalier de la "prison", comme il aimait à l'appelé. Maintenant, qu'allait-il faire ? Après 4 années enfermer . Retourner voir sa mère ? Non, il ne pourrait pas supporter de la voir toujours aussi mal empoint, voir même décédé ... Chercher son père ? Pourquoi chercher une personne que l'on ne connait pas et qui n'a jamais chercher a nous connaître ?
Non, Blutch voulait suivre les traces de son grand-père, et devenir un Hunter ... Cependant cet examen est réputé dûr et résérvé au meilleur ... Si il voulait devenir comme son grand-père, il allait devoir travailler dûr, et continuer l'entrainement que son ami Raito lui avait enseigner .

Blutch déscendait les escalier, ouvrit le portail, et sortit. Il marcha longuement dans les rues de Zaban où une forte odeur de poisson planaît au dessus des têtes, tout en passant au dernière parole que lui avait dit son grand-père.

-"Soit fort"

De son grand-père il ne lui restait que de bon souvenir et une carte. Mais il lui avait dit de ne chercher l'endroit indiquer par la carte, que lorsque Blutch serait prêt, or il ne sentait pas encore prêt. Blutch continuait à marcher en reflechissant a son avenir sans regarder autour de lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Dim 20 Jan - 20:21

Le navire poubelle s’amarra aux quais, laissant descendre un équipage de marins beuglant des chansons paillardes vulgaires et dégradantes, ainsi qu’un passager clandestin qui eut grande joie à quitter la cale à ordures puantes où il se trouvait. L’air était loin d’être pur, voir même puait le poisson rance en une certaine mesure, mais cela restait un mieux que les relents issus de déchets en décomposition dans un espace clos. Judas eut de même grand plaisir de se dégourdir les jambes, c’est fou à quel point de simples plaisirs peuvent ravir l’âme humaine. Mais l’heure n’était pas à ce genre de considérations. Regardant rapidement autour de lui, il vit qu’il se trouva dans les quartiers du port les moins fréquentables du coin, remarque, assez peu étonnant compte tenu de la cargaison de certains des navires. Maintenant, les buts du jeu se divisaient en trois points : primo, reconstituer son stock de vivres, secundo, obtenir de l’argent, et tertio trouver un moyen de transport afin de quitter les lieux. Il n’avait pas quitté l’Etoile Filante pour rester cloîtré quelque part… Après mûre réflexion, ses trois objectifs pouvaient tenir en un seul : l’argent, le reste en découlerait. Et il savait comment il comptait en obtenir.

L’avantage de ce genre de quartier, c’est qu’il s’y passe toujours des choses pas net. Comme du trafic de drogue par exemple. Un sourire se dessina sur les lèvres de Judas. Fouillant dans les ordures du coin, il trouva ce qu’il désirait : une boite de talc à moitié vide. Il récupéra la poudre blanche et la glissa dans des petits sachets plastiques qu’il ferma bien et se mit à errer dans les rues peu fréquentables. Par chance, il avait la ‘gueule de l’emploi’ comme on dit, et ses ‘clients’ avaient eux aussi une tête tout autant reconnaissable. D’ailleurs, il ne fallut pas long pour que Judas repère dans le tas la victime parfaite pour son arnaque. Un jeune rachitique au regard vague et au visage déconfit semblait chercher du regard quelque chose ou tout du moins quelqu’un. Tout ce qu’il fallait à Judas, un type faible, dépendant et en manque. Pressant le pas, il vint percuter du coude ledit personnage et l’invita du regard à le suivre vers une ruelle sombre. Il sortit de sa poche le sac de talc et le décrit à son acheteur somme étant de la drogue. Cela sembla marché, surtout quand Judas annonça un prix proche de la moyenne mais légèrement en dessous ce qui fit naître un sourire avide sur le junkie.
Ah, la faiblesse humaine… La dépendance rend vraiment aveugle, surtout quand on fait prendre du talc pour de la drogue. L’argent en poche, Judas eut tôt fait de s’enfuir promptement, plantant son junkie sur place qui n’eut le temps de réagir à la fuite de son dealer. Cela aurait pu se passer aussi simplement si d’autres racailles locales n’auraient pas compris la manœuvre et coursèrent Judas dans le but de récupérer le butin obtenu.

Etant plus petit, il se faufilait plus aisément à travers les gens, et prit une bonne avance. Tournant sa tête vers l’arrière, il constata avoir semer ses chasseurs pour un temps. Il retourna de nouveau la tête afin de regarder devant mais trop tard, il n’avait pas fait attention et allait trop vite pour pouvoir éviter de percuter l’homme qui se tenait l’air un peu rêveur en face. Le choc fit tomber les deux au sol, faisant pousser un grognement à Judas à la pensée de ses poursuivants qui s’approchaient inexorablement.


[hrp : je squatte Razz si ça te dérange tu me le dis et j’vire Laughing ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Dim 20 Jan - 20:41

[Biensûre que non ^^ C'est même ce que j'attendais :p]

Blutch continuait à marcher, tout en songeant, a réfléchir, sur tout et sur rien ... Une chose est sûr, c'est qu'il lui fallait quitter cet ville, découvrir le monde, et découvrir par la même occasion un but a sa vie. Les bruits se faisaient de plus en plus forts dans le port, le soleil était déjà haut dans le ciel, et, Blutch entendait un groupe de geans crier, et se demander ce qu'il se passait ... Soudain, il heurta une personne, et tomba.
Comme toute personne surprise, il se demandait ce qu'il lui arrivait, et en même temps il compris très vite.
Se relevant doucement, il mis c'est mains sur la tête en regardant la personne qui se situait juste en face de lui. Il lui
sourit, et il lui tendit la main pour l'aider a se relever.


-"Faites attention ou vous allez !"

Blutch regarder encore le jeune homme. Le jeune avait les cheveux roux et la peau pâle, il le regardant un petit moment. Cet personne, et il en était certain était beaucoup plus jeune que lui.

-"Ca vas ? Rien de casser"

Question idiote, il le voyait très bien ... Blutch souriait encore, en voyant arriver un groupe de personne armé de petit couteau volé dans une cuisine ou bar mal famé de la ville qui avait l'air d'en avoir après le jeune homme. Blutch regarda le groupe, puis il tourna son visage vers le jeune homme qu'il venait de percuter.

-"Je suis pas devin, mais je devinne que tu as quelque ennui ... Un coup de main ?"

Blutch était entierment prêt a se battre, mais s'il voulait regler cette affaire tout seule, Blutch comprendrait très bien, ayant lui même eut l'habitude de regler ses problêmes avec ses porpres moyens ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Dim 20 Jan - 21:11

La personne qu’il eut percuté se redressa avant lui, et eut un geste auquel Judas n’était point habituer : on n’aidait pas autrui à se relever de là d’où il venait. Néanmoins, vu les circonstances, il ne se gêna pas pour empoigner la main tendue et se relever à son tour. Il resta silencieux aux paroles qui lui étaient adressées, et on profita pour observer celui à qui il devrait s’adresser. Manifestement, il s’agissait d’un jeune homme, plus âgé que lui cela était évident, arborant des cheveux blonds décolorés. Il revêtait des vêtements simples, mais sous ses derniers transparaissaient une musculature développée. Son allure générale faisait penser à un voyou, bien que son attitude démontrait que ce n’était pas le cas. Judas ne fut pas le seul à tirer cette conclusion de son apparence. Les racailles crièrent les uns aux autres, riant d’avoir retrouvé le gosse, étonnés d’y trouver une autre personne avec.

« C’mec doit être de mèche avec le gosse !
_Ouep ! Pas grave, on va s’faire les deux ! »


Aux dires des voyous, un fin sourire comme une fente sur ses lèvres apparut et Judas répliqua à la dernière parole de celui qu’il eut bousculé par mégarde :

« Ma foi, je crois que ni toi ni moi n’avons le choix en fait. »

Ils étaient 4 en face, uniquement armé de couteau de simple facture. Valaient ils la peine de dégainer le Morgenstern en pleine rue ? Son arme se trouvait emmailloté dans un emballage rudimentaire, et pouvait aisément être sorti pour le combat. Mais elle gardait malgré tout une apparence barbare et attirerait l’attention. Non, il faudrait qu’il se batte sans pour cette fois. Sans compter que s’il le faut, il pourrait jouer un rôle d’innocent dans cette histoire, et ainsi éviter des vains ennuis. Il ferait d’une pierre deux coups. De plus, l'autre semblait enclin à porter quelques coups en sa faveur. Quelle chance ! Dame fortune était résolument de son coté ce jour là.
Il prit malgré cela l’initiative. Si son arme ne pouvait servir en tant que telle, rien ne lui empêchait de faucher le premier qui serait à sa portée. Attrapant à travers le tissu son arme, qui apparaissait alors comme une sorte de masse, il fonça droit sur le groupe qui avait commencé à se séparer dans l’optique d’encercler le duo. Tant est bien que deux se trouvait encore en face tandis que les deux autres se trouvaient sur les flancs. Plaçant son arme entre les jambes d’un des agresseurs, ce dernier trébucha et s’étala de tout son long le couteau lui glissant des mains. L’arme vint se caller aux pieds de la personne aux cheveux blonds. Ils se trouvaient tout deux de part et d’autre du groupe, si ils n’avaient pas l’avantage numérique, ils avaient maintenant l’avantage du positionnement : si l'un des voyous se tournait vers l'un d’entre eux, il tournerait nécessairement le dos à l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Dim 20 Jan - 21:43

En face du jeune homme, Blutch avait vraiment l'impression de parler dans le vide, avec un mur ...

*Pas très bavards.*

Il lui souriait encore quand les bandits arrivèrent. A parrement, même sans la réponse de son interlocuteur, il allait devoir se battre. Blutch regardait les voyous, ce qui lui rappela son enfance. Mais ces voyous là, n'était que de vulgaire jeune gens qui ne faisait que se droguer, et jouez les caïds face aux plus jeunes et qui passait seulement 1 heure par semaine dans les salles de gym ...
Blutch eut un leger sourir, ça fait bien longtemp qu'il n'avait pas eu à ce battre pour de bon ...


*Ils sont quatre, donc deux chacun, très bien !*

Soudain, le jeune homme roux se lanca sur un premier groupe, et une arme tomba au pieds de Blutch, il la ramassa, et regarda, l'autre de deux en souriant. Puis, il courut vers le groupe, couteau dans la main droite, et avant même qu'il s'en apercoive, frappa le ventre de des voyous avec le manche du couteau de cuisine.

*Je m'occupe pas du gamin, il l'air suffisament fort pour s'en sortir seule ... Je l'aiderai uniquement en cas extrême.*

Blutch se concentrait sur son "Gibier", celui qu'il avait frappé d'un leger coup, se relève déjà, il recule de bon et observe ces adversaires. Ils sont prêt a bondir a n'importe quel moment, alors que Blutch, lui reste tranquil, serain, et droit alors que ses adversaires sont courbés comme des lions prêt à surgir. Soudain, l'un d'un bondit, Blutch esquive le coup, bien que le couteau l'effleur et trou son pantalon. Blutch le tappe a la nuque et regarde l'homme tomber en lachant son couteau. A ce moment là, Blutch regarde d'un bref coup d'oeil le combat du jeune homme ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Dim 20 Jan - 22:48

Les racailles étaient déstabilisées, cela étaient évident dû au fait qu’ils avaient carrément rompu leur stratégie. De l’encerclement, ils en étaient passés à du deux contre un, cela allait être plus aisé que prévu. Remarque, une règle disait qu’il fallait que le premier qui tombait ne devait pas se relever, car lequel cas les autres hésitaient. Obéissant à cette constatation, Judas donna un bon coup sur le crâne de son premier adversaire au sol qui commençait à peine à faire mine de se relever afin qu’il aille s’écraser le nez sur le sol. Ce qui ne rata pas quand un crac sonore suivi d’un hurlement de douleur signala à Judas que celui-ci ne se relèverait effectivement pas. Manifestement, c’était effectivement des voyous de petite envergure plus habituée à tiré sur le joint qu’aux batailles de rues. Deux étaient déjà à terre, car son ‘collègue’ improvisé avait de même mis un au sol. Décidemment, la bonne étoile était vraiment de son coté ce jour ci, il était nettement meilleur que les voyous auquel il avait à faire.
Néanmoins, le temps de porter son coup donnait aussi l’occasion à son second adversaire de réagir. Il ne se priva pas de se ruer sur le petit roux. Cependant, la vision de son camarade hurlant lui fit perdre rationalité et au lieu de songer à frapper avec sa lame il envoya un poing directement dans le poitrail du gosse qui recula sous l’impact
[hrp : -X HP, admins je vous laisse en juger du nombre Wink ]. Le souffle court, il eut pour réaction de faire faire un demi cercle à son Morgenstern, qui ne toucha pas le voyou mais le fit reculer.

Cela aurait pu continuer de la sorte, du 1 contre 1, c’était gagné d’avance au vu de la faiblesse des voyous et maintenant que Judas avait repris son souffle. Mais un son tant connu se fit entendre. Des alarmes se faisait percevoir pour le moment au loin, mais dont le volume allait crescendo. Des sirènes de voitures policières !
Les deux racailles restantes eurent tôt fait de s’enfuir, ne tenant pas à se faire attraper avec ce qu’ils avaient au fond des poches. Regardant autour d’eux, Judas remarqua il y avait un mouvement de foule dont certain semblait fuir un endroit précis, et d’autres justement s’y rendait. Quant à savoir quel endroit, le gosse n’en n’avait cure. Néanmoins, ceux-ci semblaient aller dans la direction opposer à celle des sirènes, et si il y avait bien une chose auquel Judas ne voulait pas avoir affaire, c’était bien les forces de l’ordre.


« Si j’étais toi, je m'éclipserais aussi. »

En effet, les deux autres voyous étaient toujours au sol. Et dans ce genre de cas les policiers font très peu cas dans l’immédiat de savoir qui à fait quoi. Enfin, restait à savoir si il préférait être embarqué pour plaider sa cause ou partir.
Mais c’était étrange. Le combat venait à peine de commencer, et pourtant il était évident que les véhicules de polices faisaient route vers la où ils se trouvaient. Pourtant, il n’y avait pas eu le temps matériel pour quelqu’un ait pu avertir la police. Donc c’est que quelque chose se tramait dans les parages de suffisamment important pour avoir donner l’alarme à des forces armées. En tout cas, ce n’était pas pour eux à la base. Le gosse commença à partir en regardant si son ‘camarade’ le suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Dim 20 Jan - 23:06

Blutch regardait le gamin qui semblait très bien se débrouiller, il revint donc très vite à ses adversaires. Celui qui était terre tenta de se relever, mais, Blutch mis son pied sur la tête de l'homme, et l'enfonça dans la boue en regardant le voyous en face de lui qui tremblait.

*Fausse illusions, même si ses gars peuvent m'atteindre, ils sont encore très loin de mon niveau, et très loin du gosse aux cheveux roux *

Blutch fonça sur le dernier gaillards, en s'appuyant sur la tête de l'autre a terre, et il donna un coups de poing de le ventre. L'autre homme, lui encaissa avec difficulté le coups, mais finalement il réussi a rendre se coup a Blutch, un coup en pleine figure, puis un autre dans le ventre qui fit quelque peut reculer Blutch.
Ce dernier regarda le voyou d'un regard assez noir, et soudain il fonça sur l'homme, saisissant sa tête dans sa main droite, et l'enfonçant contre le mur d'une maison en bois.

Blutch eu un leger sourir en regerdant l'homme en face de lui, quand soudain un leger bruit se fit entendre. Blutch regarda dans la direction ou le bruit retentissait ... Il n'avait pas de bon souvenir de cette sonnerie, et il s'en souvient encore ...
Il regarda le gosse roux qui partait, et il souria.
Il prit le gars a terre, alors que les autres courrait, et il le tapa une dernière fois avant de suivre le jeune homme roux qui partait en courrant alors que le sirène était de plus en plus forte. Il courrait a la vitesse du jeune garçon qui était d'ailleur plutôt rapide. Une goutte de sang coulait depuis le nez de Blutch, mais la douleur n'avait pas l'air présente ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Lun 21 Jan - 0:02

Ils se dirigeaient de nouveau vers les quais. Les voitures ne pouvaient se rendre là où ils se trouvaient et Judas en fut fort aise. S’arrêtant un instant, il leva les yeux afin d’observer autour de lui. C’était une zone recluse du port, encore un peu plus loin que les quartiers mal famés. Il était fort, résistant à la douleur et rapide d’esprit, fort bien, d’autres seraient restés cloués sur place à l’entente des sirènes à attendre patiemment l’arrivée de la police. Sans doute le serait il encore assez pour ce qui allait suivre. Un homme recouvert d’une cape noire marchait vite dans la rue, à l’ombre des bâtiments. Il était tellement pressé qu’il ne remarqua pas le duo dans une des ruelles adjacentes. Judas reconnut ce personnage comme un de ceux qui partait dans la direction opposé de celle des sirènes il y a peu de temps. D’ailleurs, celui-ci jetait régulièrement derrière lui des regards inquiets. Toute son attitude connotait la peur de se faire suivre.
Certaines choses font que dire à un humain de ne pas faire quelque chose à tout prix et parfois un moyen de s’assurer qu’il le fasse par pur esprit de contradiction. Cette situation là en était. Quoi de plus intriguant que de filer quelqu’un qui fait tout pour que cela n’arrive pas ? Judas se lançait discrètement à sa poursuite. Au bout du compte, l’homme pénétra dans un entrepôt à l’abandon.
Un échafaud délabré était accolé à la bâtisse, que Judas eut tôt fait d’escalader afin d’observer ce qui se tramait à l’intérieur. La curiosité est un de ses vilains défauts dont la tentation d’y céder est absolument irrésistible. Il atteignit ainsi les fenêtres supérieures et eut une vue en plongée sur l’intérieur du bâtiment.

C’était donc pour cela que la police avait été appelé ! A l’intérieur de la salle se trouvait une quinzaine de personne, donc cinq retenu par des chaînes et en état de choc, voir de larmes pour certains. Néanmoins, seul deux hommes, deux molosses à la mine patibulaire étaient armés de lames. Pour les sept autres personnes, vêtues des tenues des plus extravagantes que l’on puisse imaginer dans des teintes fluo avec des dessins cabalistiques, tenaient plus des membres d’une secte, débile selon le point de vue de Judas, et s’agitait à tracer sur le sol avec du sang des poulets tués dont les cadavres gisaient un peu plus loin une sorte de pentagramme, là aussi avec des formes étranges. A la vue de l’agitation des prisonniers, cela promettait de se passer très mal pour eux. Un homme en particulier se détachait du lot, vêtu d’un habit le plus louche de tous, couvert de froufrou rose fluo et encore plus maquillé que bien des stars du show biz’ se dandinait autour du pentacle avec un brûleur d’encens à la main et psalmodiant des paroles incompréhensible, sans doute le gourou de la secte. Malheureusement pour les kidnappés, le ridicule ne tue pas, dans le cas contraire ils auraient déjà été libéré.
Judas était à deux doigts de mourir de rire devant le ridicule du spectacle et haussa les épaules, cela ne le concernerait pas, ce n’était pas dans sa nature de secourir. Surtout pour de parfaits inconnus, avec le risque que la police débarqua. Sans doute que ses derniers seraient là d’ici environ une demi heure ou une heure complète, trop tard pour les victimes, mais parfait pour le duo. Cela laissait le temps de réfléchir et d’agir certes, mais très peu pour Judas ce genre de ressentiment. Faisant mine de s’éloigner, il porta un regard à son camarade afin d’observer sa réaction.
Comment réagirait il ? Irait il à la rescousse des malheureux prisonniers, civils victimes d’un kidnapping manifestement ? Ou bien aurait il la même réaction que le gosse et s’en irait il en les laissant à leur propre sort ? Dans le premier cas, il lui serait rudement conseiller d’avoir un plan bien peaufiné si il ne voulait pas finir emprisonné à son tour, car les deux brutes semblaient bien plus forts que les voyous de tout à l'heure, pensa Judas.


[hrp : Je suis partie sur une intrigue, mais n’hésite pas à y aller de la tienne hein ? ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Lun 21 Jan - 21:58

Blutch suivait toujours le gamin aux cheveux roux, et dont il ne connaissait toujours pas le nom, ni quoique soit d'autre, si ce n'est qu'il était plutôt doué au combat. Il s'arrêta un instant, et Blutch fit de même, a ce moment, il voulut poser une question au gamin qu'il suivait, mais il apercu un type louche, le genre de type pas net qui est en train d'organiser un sale coup. Blutch le regarda un petit moment, puis suivit le gosse qui continuait son chemin, et qui commençait à escalader l'échafaud. Blutch regarda autour de lui et fit de même, arrivé en heut il regarda le jeune homme au cheveux roux, et il s'approcha de la fenêtre superieur et examina la scène.
Plusieur personne habillait de façon groteste, ridicule, pitoyable ...
Son attention se porta en premier sur un homme vête de rouge et de rose fluo, dans une tenue moulante et qui portait un masque comme on peu en voir dans les carnavals, avec des plumes sur le chapeau ... Blutch compris très vite que les "poulets" venaient pour ses types là, et pas pour la bastonnade de tout à l'heure. Mais qui aurait pu prévenir la police ? Blutch cherchait une personne aux alentours, qui serait caché ? Ou alors ses personnes dans ses accoutrements grotesque serait-il des reprensentants de l'ordre, et leur prisonnier de vulgaire brigand ?
Non ils n'en avaient pas l'air ...


*Ceci dit, l'habit ne fais pas le moine ...*

Ou alors, serait-ce le gamin ? Blutch jeta un leger regard en direction du gamin rigoler à la vu des accoutrements, qui il faut bien l'avouer avait de quoi faire pleurer de rire n'importe quel personne, ce qui fit sourir Blutch. Mais en tout cas il ne sagissait pas du gamin. Blutch avait envi d'intervennir, cependant, les gars qui se trouvait dans l'entrepôts n'étaient pas du même niveau que les gars de toute à l'heurs ... Les deux gaillars étaient a peu près au même niveau que Blutch, et il ne pourrait pas les battres seuls ... Mais étant donné le niveau des autres en costumes, ils pourraient gagner, si le gamin était de la partie. Il regarda le gamin qui ne se sentait pas vraiment concerner ...

-"Tu ne veux pas intervenir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Lun 21 Jan - 22:48

« Bien sûr que non, j’connais pas ses types. Pour quelle raison j’interviendrais ?»

Il avait prononcé ses mots sans animosité et d’un ton monocorde. De la même façon que lorsque l’on parle de choses banales. Car ceci l’était pour lui, quoi de plus insensé que de risquer sa vie inutilement ? En quoi leurs vies vaudraient elles la sienne ? Après tout, on meurt tous un jour, cela est même l’unique certitude que l’on peut avoir en voyant le jour. Décidément, la question de cet homme lui faisait hausser les sourcils d’interrogation. Certes, qu’il vienne aider un gosse poursuivi par des racailles bien plus faibles, cela oui, il pouvait encore l’admettre bien qu’il n’en voyait pas le pourquoi. Car celui-ci ne se mettait pas en danger en secourant. Mais alors là ! Sa question sous entendait qu’il était prêt à y aller en dépit du risque pour sa propre personne et sans nulle récompense au bout. Pas d’argent, pas de bien, pas de territoire acquis, rien. Ses gens là n’étaient même pas de son clan ni de sa ‘famille’… Non, Judas n’arrivait pas à comprendre. Il reprit la parole en insistant bien sur le dernier mot :

« Je n’suis pas un héros. »

Alors qu’il s’apprêtait à descendre, un bruit de loquet que l’on tire se fit entendre, suivi du son grinçant de gond n’ayant pas été huilé depuis trop longtemps, pour enfin qu’une porte s’ouvre en contrebas, laissant paraître un visage inquisiteur scrutant les lieux à la recherche d’une silhouette. Habillé de freluche toujours aussi horripilante, celui-ci prit une grande inspiration et vociféra :

« Qui est là ?! »

Dans le clair obscur, ils n’étaient pas visibles pour le moment au regard du vigil, néanmoins leur ‘cachette’ de fortune ne ferait pas long feu pour peu qu’il leva les yeux. Ce n’était pas un des deux costauds, mais un des autres qui semblait manifestement avoir entendu le bruit provoqué par leur ‘discussion’. Embêtant… Judas ne pouvait plus descendre de l’échafaudage rouillé sans se faire repérer aussitôt, ce qui impliquait de devoir intervenir. Pourtant, en restant là ils seraient tout deux découvert incessamment sous peu. Devraient ils profiter de la hauteur pour lui tomber dessus et le faire taire prestement ? Cependant, cela revenait à s’impliquer dans l’affaire là aussi, et quand on commence quelque chose, on le finit. Dilemme dilemme. Sans compter qu’il serait vraiment bête de se jeter dans le tas alors qu’un bon plan d’assaut devrait permettre de se débarrasser d’au moins d’un des molosse sans trop de dégâts, tout un plan possible de gacher pour une lopette en froufrou ! Sans même parler que ce costume devrait permettre à une personne adulte de s’infiltrer incognito. Ah, tant de possibilités !
Pour le moment, il était coincé en haut, il adressa un regard à son camarade afin de voir ce que lui envisageait de faire dans cette situation d’urgence, et un sourire entendu se dessina sur ses lèvres. Autant jouer un peu ! Du regard et de quelques signes de mains, il tenta de faire comprendre à son interlocuteur qu’il consentirait à agir de concert si celui-ci se débarrassait efficacement du gêneur. Judas avait hâte de voir quelle solution allait trouver l’homme aux cheveux blonds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mar 22 Jan - 18:45

Blutch regarda le gamin aux cheveux roux qui avait répondu négativemment a sa question .... Et avait lui même terminé sa phrase par une question, question qui n'attendait aucunne réponse, d'ailleur les paroles suivantes le comfirmaient rapidemment. Il regarda le gamin qui s'appretait à déscendre de l'échafaud. Soudain, Blutch entendit le bruit d'une porte rouillé qui s'ouvrait, suivit d'une question posait par l'homme qui avait ouvert la porte. Blutch regarda la scène, et apparement, il ne sagissait pas des deux hommes qui avait l'air le plus dangereux, le seul qui manquait à l'appele était l'homme vêtu d'un rouge fluo et d'un masque a plume ridicule. S'il sagissait bel et bien de lui, ce serait une bonne idée pour infiltrer le groupe. Il jeta un bref regard au gamin aux cheveux roux qui lui faisait signe, Blutch comprit alors qu'il attendait qu'il se débarrasse de se clown, mais pourquoi ? Ca Blutch n'avait pas très bien compris, étant peu doué pour le "language" des signes. Blutch s'approcha discretement du gamin aux cheveux roux. De là, il pouvait voir le gêneur, et en effet il sagissait bel et bien de l'homme au masque à plume. Blutch souria légèrement, se debarrasser de ce gars qui se trouvait en bas ne devrait pas être trop dificile : Sa garde est médiocre, de plus il sagit d'un gars tout maigrelet, qui ne montre aucunne agilité dans ses mouvements. Blutch reflechissa un petit instant. Il devait vite trouver un moyen avant que le gars, vêtu de façon ridicule, et grotesque ne s'en aille. Il regarda autour de lui, et trouva un pierre, ou plutôt un caillou ... Il le regarda un instant et regarda un échafaud qui se trouvait en face. Puis il regarda à nouveau l'homme, il regardait du côté où ils se trouvaient, heuresement il ne regardait pas en l'air. Blutch optat pour un plan simple et enfentin, sans hésiter, il jeta la pierre, sur un barre d'échafaud qui se trouvait en face. L'homme hésitant, ce décida finalement à aller voir. Blutch sans regarder sauta et attêrit discretement derrière l'homme vêtu de rouge. Il sortit aussi furtivement qu'il était tomber, un lame d'assassin, assez longue et très tranchante. Puis il couru vers l'homme tout de rouge vêtu et lui transperça le dos. L'homme ne fit aucun bruit et mourut sur le coup ...

-"Alors Kiyoshi que fais-tu ? Y a quelque chose ou pas ? Besoin d'aide ?"

Blutch jeta un coup d'oeil au gamin au cheveu roux, puis en essayant d'imiter la voix de l'homme, il cria.

-"Non rien ! Je jette encore un coup d'oeil !"

La fin de sa phrase fut quelque peu bizzare, ce qui fit apparaitre un hésitition sur le visage de Blutch, qui recula dèrriere la porte, en prenant le soin de prendre le corp de l'homme avec lui.

-"Ok, mais fait vite !"

Blutch fut tout un coup soulagé, et cela put certainement se lire sur son visage ... Blutch regarda la dépouille du gars, c'était un mec très faibles, et pourtant il avait l'air d'être un vrai sadique. Blutch avait pus voir le vrai force de se mec quand il le tira pour le cacher, mais se gars était aussi leger qu'une plume. Ce sera sûrement beaucoup plus dificile contre les deux autres gars qui se trouve dans la salle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 23 Jan - 1:27

Un petit air amusé se peignait sur la face de Judas au regard de l'action de son camarade. Celle-ci n'allait pas necessairement dans la finesse, mais avait le mérite d'aller droit au but sans tergiverser. Manifestement, ce n'était pas la première fois qu'il devait effectuer ce genre de basse besogne, pour ôter ainsi la vie sans la moindre hésitation il fallait au moins l'avoir fait une fois. Ce genre d'acte pouvait se raconter de milles façons, mais devait se vivre pour obtenir la réelle connaissance de soi face à pareille situation. La manière de s'y prendre était une solution faisant partie des fondamentaux, la diversion par les sens, sonore dans le cas présent. Cependant la chute bien maîtrisé conjuguée à la furtivité restait une belle performance, cela il ne pouvait que l'acquiesser.
Judas soupira, force était de constater qu'il avait pour le moins perdu son pari, l'homme avait effectivement éliminer le danger potentiel que représentait ce Kiyoshi, en plus d'assurer sa discrétion, il devrait donc intervenir comme convenu...
Enfin, plus ou moins.
Dans l'immédiat, il fallait établir un plan. Une fois un des deux gaillards hors service, la partie serait sans doute gagnée. Encore fallait il que tout se passa comme il le faudrait. Mais dans le fond, ça l'ennuyait, il le savait : un peu de suspens rendait une réussite que meilleur. Mais il était hors de question que cela se solda par un échec.
Son collègue était capable de suffisement singer la voix de sa victime, il venait de le démontrer, pour faire une illusion de quelques instants, temps suffisant à une attaque surprise. Redirigeant son regard par delà la fenêtre, il observa un instant la configuration interne. La moitié continuait la 'cérémonie' là où les autres avaient stoppé leurs danses et jetait des coups d'oeils inquiet à la porte entrebaillé où était parti le nommé Kiyoshi. Il ne faudrait pas tarder à le faire réapparaître si l'on souhaitait garder une crédibilité à l'usage. L'entrepôt comportait uniquement deux portes, la principale bien bouclée et celle de service à coté de laquelle se tenait son collègue. Cependant, un détail attira le regard de Judas : le poste d'administration. Dans ce genre d'entrepôt se trouvait toujours en hauteur un poste servant de quelques sortes de mini-bureau à la gérance des lieux, autrefois tenu par ceux qui géraient la logistique imédiate du transport des marchandises stockées bien qu'il fusse abandonné pour l'heure. Leur position en hauteur servait généralement à ne pas empieter sur la place au sol. Toutefois, il était bon à remarquer que Judas pouvait y pénétrer grâce à l'échaffaudage et un brin d'effort.
Une idée lui vint à l'esprit. Non.... Oh bah si, tiens. Non non, cela était trop osé à tenter.

Bon, si.

Quittant son perchoir, il alla rejoindre son collègue qui se trouvait alors près de la porte.


« J'ai un plan, de quoi se débarrasser d'un de ses molosses qui semble surveiller le bon déroulement de leurs opérations. Nous n'avons pas le temps d'en discuter longuement, alors j'vais te dire la part que tu devrais y jouer. Enfile le costume de ce type, et profite des tâches de sang pour approcher un des gaillards, n'importe lequel, en jouant le grand blessé. En bref, occupe le quelques secondes. Avec un peu de chance, l'un des deux devrait quitter la place afin de chercher le 'coupable'. Que ce soit le cas ou non, c'est là que j'entre en scène. Je vais perturber leur attention de toi et tu en profiteras pour montrer derechef tes talents à manier ceci n'est ce pas ? »

Il pointait du doigt l'arme ensanglanté. Pour le coup, ce serait vachement utile qu'il sache s'en servir dans l'optique de tuer. Car après tout, là est bien la fonction première de ce genre d'arme.

« Enfin, pour le dernier restant, qu'il soit à ma 'recherche' ou non, à deux contre un on devrait pouvoir s'en tirer. »

Sur ses mots, il retourna sur sur l'échaffaudage et commença à se rapprocher desdites fenêtres pour ladite place, lui offrant non seulement une vision sur ce qui se déroulerait à l'intérieur, mais aussi la meilleure place pour agir sur ce à quoi il pensait et le faisant tant sourire.
Ce plan lui plaisait ainsi, car il promettait d'être pour le moins surprenant. Tout autant pour les guignols que pour l'homme aux cheveux blonds. Décidement, les évenements prenaient une tournure pour le moins comique, mais cela, nul ne pouvait le savoir avant de voir la fin de la stratégie qu'il n'avait pas énoncé, la part qu'il devrait lui même apporter, en action. Personne ne pouvait s'imaginer tout le ridicule qu'il employerait à sa part du plan.
Du reste, ce serait au talent de comédien et l'art du couteau de son collègue qui déterminerait la bonne réussite du plan. Il avait hâte de voir comment celui ci se débrouillerait après sa première performance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 23 Jan - 16:31

Blutch était encore au côté de la porte, en train de regarder le corp de l'homme. Il ne réfléchissait même pas à un plan, et pourtant il savait qu'il n'aurait pas d'autre occasion comme celle-ci, et il devait se dépécher pour que le plan marche. Blutch revint a lui, et jeta un coup d'oeil au gamin aux cheveux roux qui déscendait de l'échafaud, et qui arrivait à ses côtés. Blutch regarda le gosse, qui lui exposa son plan. L'idée était plutôt bonne, et pourtant, il lui répugnait d'endosser ces vêtements horrible, moche et grotesque ... Blutch esquissa un leger sourir quand le gosse parla du couteau et le montra.

-"On fait comme ça ..."

Voilà qui était un bon plan ... mais qui reste tout de même osé. Blutch acquisa en regardant le gamin remonter en haut de l'échafaud, il se planqua derrière un petit mur, et il se changea. La tunique rouge le serrait, mais il arrivait encore à respirer, puis il enfila le masque, masque qui hereusement était là. Soudain Blutch se demanda comment jouer la comédie ... Il n'avait jamais menti, ni jamais rien simulé ... Est-ce qu'il allait être crédible ? De toute façon c'est la seule solution, car la tunique serait trop grande, bien trop grande pour le gamin. Blutch sera son point.

-"C'est pas le moment de reculer ..."

Blutch marcha jusqu'a la porte, la il se plia en 2 et mis ça main droit au niveau de la poitrine, et il avança vers le groupe comme ceci. Soudain un des hommes vêtus ridiculement l'aperçu et se précipita dans sa direction.

-"Kiyoshi ?! Que t'es t-il arrivé ?"

Ses mouvements démontrer de son incompétence au combat, c'était une bonne chose. Blutch répondit à l'homme en changeant une fois de plus sa voix.

-"Je ... Y a un gars ... qui ma blesser ..."

Par chance, son nez saigné encore depuis la metite escarmouche dans la rue de Zaban, et le sang coulait jusqu'en dessous du masque. Ce qui rendait le tout plus crédible. Un des gars qui avait l'air dangereux s'approcha.

-"Ou est-il ?"

-"A l'extremité du dépot, plein nord !"

La brute souria, et regarda le gars vêtu de rose qui s'approchait.

-"Je peux y aller patron ?"

Lui le patron ? Il a l'air pourtant très faible, et ses mouvements en son témoin ! Un doute plana chez Blutch. En fait son opinion se confirma, il ne sagissait pas d'un groupe de brigand, mais surment d'une secte de fanatique ou de fou. Les deux gros bras son sûrment des mercenaires ...

-"On va se diviser en deux groupes, les mêmes que d'habitude. Kiyoshi, tu reste là et tu récupères de tes blessures. "

Soudain le chef et l'un des gros bras partis avec un petit groupe, pour cherchait le responsable.Dèsormais la tache serait facilité. Deux groupe de 5, ce sera beaucoup plus simple. Seulement, comment savoir ou irait le gosse ? Est-ce qu'il viendrait aidé Blutch et se concentrer sur la libération des otages, ou est-ce qu'il suivrait l'autre groupe ? Blutch ne pouvait pas savoir, et il ne pouvait pas risquer de regardait dans la direcition du gamin au risque de faire échouer le plan qui ne se passait déjà pas comme prévu. Blutch décida d'attendre au moins 30 secondes, le temps de laisser l'autre groupe s'éloigner, et le temps de recevoir peut-être un signe quel qu'il soit du gamin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 23 Jan - 20:30

C’était pour le coup un peu le principe du pont de singe. Les doigts agrippés tant bien que mal au rebord inférieur des vitres et les pointes des pieds reposant sur la barre métallique de l’échafaudage qui tanguait au passage de Judas. Si l’on devait prendre de quoi mesurer, elle n’était pas bien loin la fenêtre qui lui permettrait de rentrer dans le bureau, juste à quelques mètres de sa position de départ. Mais ainsi suspendu à une corniche, la notion de distance prenait toujours une tout autre envergure. Cela lui sembla prendre une éternité, surtout quand il entendit son collègue sur le point de rentrer. Raaah, pas question de rater le spectacle ! Cela allait être le meilleur ! Se hâtant tant bien que surtout mal, il parvint enfin à se glisser à l’intérieur au moment ou l’homme aux cheveux blonds rentra.
C’était un bon comédien, une personne non averti par la supercherie et dans l’état de stress que cela avait générer parmi tout ce petit monde n’y aurait vu que du feu. Il se débrouillait même suffisamment bien pour que bonne part s’en aille. Chapeau bas. De plus, le masque du costume lui offrait une couverture parfaite quant à la reconnaissance faciale.
Bien, ce n’était pas tout, la balle était maintenant du coté de Judas. L’acte premier de la scène venait d’être jouer, à son tour d’entrer sur la piste pour le second. Profitant de l’effet de panique passager provoquer par l’apparition d’un ‘‘Kiyoshi blessé’‘, Judas quitta ledit poste en hauteur et descendit l’escalier prestement mais surtout silencieusement, tout les regards étant porté sur son collègue.

Cot cot

La confusion était à son comble, d’une part l’on s’attroupait devant son compagnon, l’inquiétude semblant presque palpable, d’autre part les otages s’agitaient et poussaient entre eux des murmures inquisiteurs et plein d’espoirs. Le second garde portait un regard exaspéré devant la situation auquel il ne savait plus où donner de la tête.

Cot cot cot

Qu’importe ! Non, plutot tant mieux ! Ce genre d’ambiance laissait toujours bon présage quand on était en position d’attaquant. Longeant les murs, Judas arriva enfin à ce à quoi il pensait. Au fond de la salle se trouvait entreposée les cages des poulets utilisés pour le sang du pentagramme. Judas se retenait vraiment d’en rire, s’était devenu plus un jeu pour lui qu’une escarmouche.

Cot cot cot cot cot…. Cot ?

Ouvrant la cage d’un des poulets encore vivant, il attrapa le volatile par l’aile. Le bruit cette fois fit retourner tout les visages vers lui, des regards pour le moins incrédule devant un gosse qui n’avait rien d’autre a faire que de voler une poule au milieu d’une cérémonie de sacrifice humain.
Prenant un air fier devant son forfait, Judas laissa échapper un petit rire avant de lancer la volaille dans les airs devant lui, et souleva sa propre arme a la manière d’une batte de base ball, celle ci étant toujours emmailloté dans un tissu.


« Home – Chicken – Run ! »

Comme un le temps d’une seconde, tout s’arrêta pour le poulet, ainsi retrouvé en plein air. Ce genre d’instant d’éternité dont on jurerait que le tempus cessa d’être fugit, tel un arrêt sur image. Mais ce n’est qu’un poulet et un poulet ne pense pas à cela, dieu merci.
Le Morgenstern percuta la pauvre bête qui fila tout droit dans les airs en un strike parfait. En même temps, un projectile aussi dodu difficile de le louper.


« Cooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooot ! »

Darwin aurait voulu qu’un poulet ne sache plus voler réellement, Judas pouvait le permettre. L’exception qui confirmait toujours la règle. En tout cas, il en connaissait un auquel il allait tout particulièrement voler dans les plumes. Le poulet acheva son vol plané sur le visage du molosse qui se tenait en face de son camarade, et n’ayant pas vraiment fait bon voyage en notre compagnie, la bestiole se mit à exprimer son mécontentement en remuant frénétiquement des pattes lacérant pour l’occasion son visage.

« A toi ! Maintenant ! »

C’était l’occasion à ne pas rater, une affaire de quelques secondes, le molosse était à portée de son couteau et n’aurait pas le temps de réagir avec gros tas de plumes en furie sur les yeux.
Pour sa part, il ôta le tissu qui enveloppait le Morgenstern, laissant apparaitre son arme dans toute sa barbarie, et se lança non pas sur le gaillard qu’il laissait au soin de l’homme aux cheveux blonds, mais tout droit sur les autres clowns .
La peur s’empara de certain des types en freluches qui s’enfuirent, et d’autres qui semblaient hésitant entre imiter les autres ou bien riposter. Par contre, joie et surprise se peignaient de concert sur les visages des otages devant cette arrivée pour le moins inattendue et… Surprenante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 23 Jan - 20:59

Alors qu'un droupe s'apprêtait a sortir, le gamin aux cheveux roux fit son apparition. Montra ainsi qu'elle genre d'arme qu'il maniait. Blutch regardait l'arme qu'il avait utilisé pour envoyer le poulet sur la tête d'un des gros gaillards. Blutch eut un sourir leger qui vînt sur son visage, et jeta un regard rapide sur les otages qui semblait content de cette apparition, mais en même temps effrayé, car il ne sagissait que d'un gamin ... Mais bien son arme avait surement quoi que ce soit de rassurant pour les otages. Blutch regarda alors l'un des gaillards, et ota son masque en plus.

*Maintenant mon champ de vision est plus étendu, c'est mieux ! *

Blutch se glissa rapidement derrière l'un des gaillards, et tenta de le poignarder, mais le gars fit un bond en avant et se retourna vers Blutch qui avait déjà oté son masque. Le gars esquissa un sourir, et sans rien dire, il sortit un Katana et fonca sur Blutch, en donnant un coup avec son arme. Blutch bondit en arrière, mais, l'arme l'avait tout de même touché au niveau du molet.

*Aucun poision ! En tout cas, pas de ce qui tue ou affaiblisse sur le côup ...*

Face a se long Katana, la dague de Blutch serait plus encombrante qu'autre chose, il décida alors de se battre a main nue. Le gars leva son sabre en l'air, et tanta d'attaquer Blutch par le haut. Ce dernier esquivit le coup qui lui était destiné au dernier moment, et il contr attaqua en tappant dans les côte. Sans grand succer. Si l'homme recula un peu, il reprit très vite position, avant même que Blutch puisse en profiter. Blutch esquissa un sourir et décida d'y mettre toute sa force pour le prochain coup.
Cette fois-ci, c'est Blutch qui parti en premier. Il parti sur le côté droit et disparu un cours instant, car il savait qu'une attaque de front ne menerais a rien si ce n'était la "mort". Blutch "réaparu" a gauche de l'homme et lui donna un coup de pied dans la côte. Mais l'homme une fois de plus contre attaqua avec son sabre, et Blutch dû se jeter au sol pour esquiver, puis il fit un bon en arrière.


-"AhAhAh, Ce coup là, tu m'a fait beaucoup plus mal ! "

Il rigole, est-il sérieux ? A t-il vraiment mal ? Pas le temp de réfléchir a cela, l'important était de le vaincre. Blutch souria en regrdant le gamin qui se battait, puis regarda à nouveau son adversaire qui était en position défensive.

*Je dois lui prendre son arme ! *

Blutch couru en avent, tantent ainsi une attaque frontale. L'homme envoya un coup vertical a Blutch qui l'esquiva, mais qui troua quand même un côté du costume rouge, et qui toucha Blutch légèrement. Mais Blutch ne se préocupa pas de ça, et dans la même seconde, il frappa de plein fouet l'homme au visage, qui trébucha en lachant son arme. Blutch en profita en subtilisant l'arme a terre. Dèsormais, Blutch avait l'avantage. Il regarda son adversaire qui se lever. Blutch fonça, et blessa l'homme au niveau de la jambe, qui trébucha avec un cri de douleur. Blutch entailla son autre jambe, et jeta le Katana le plus loin possible.

*Il vaut mieux le laisser en vie, j'ai déjà tué ... quelqu'un ... aujourd'hui ...*

Il se demendait ou le minot en était et il se retourna pour le savoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Ven 25 Jan - 16:50

Les membres de la secte s’enfuyaient à l’arrivée du gosse armé, par la porte principale et la porte de service. Ils s’en allèrent tous en poussant des gémissements comme des oiseaux apeurés. Laissant à leurs yeux les deux mercenaires faire leur travail. Cela aurait été sans compter que l’un avait été mis à terre par l’homme aux cheveux blonds tandis que l’autre se débattait encore avec la cocotte.
Arrêtant de courir après les clowns à froufrous qui partaient en débandade, Judas remarqua que le second garde s’était enfin débarrassé de la poule, le visage couvert de griffures, et fonçait droit sur le gamin le poing levé.


*Changement stratégique*

Esquivant le coup, il continua de courir tout droit sans se préoccuper plus que cela de riposter. Et pourtant, il fit demi tour au bout de quelques secondes, comme si il avait cherché à prendre de l’élan, il tint son arme à la manière d’une lance et chargea. Attaque de front que l’homme évita avec un rire moqueur. Se préparant à la suite de l’assaut, ce dernier se mit en position défensive, prêt à riposter, quand il remarqua que le gosse… Avait continué sa course sans même s’arrêter sur lui. Tant est bien que laissant échapper une exclamation injurieuse il se mit à courir désespérément après le gamin qui faisait de même en l’ignorant.
Judas n’a jamais été quelqu’un de très loyal en combat.
Retournant à son point de départ d’origine, il attrapa la cage du poulet, celui qu’il avait subtilisé un peu plus tôt. Le caquètement des autres volailles toujours enfermées devenait réellement assourdissant, enfin, ceci est une autre histoire revenons à notre cage. Après avoir fait du base ball, s’allait être du bowling. La jetant tout droit sur la tête de l’homme en pleine course, ce dernier ne put que lever ses deux bras pour la contenir. Mais c’était sans compter une autre cage de poules qui vint lui percuter les jambes le faisant tomber.
Donnant un coup de pied au passage dans une poule en vadrouille, Judas chargea de nouveau avant que son adversaire n’ait le temps de se relever, attaque que l’homme encaissa en levant le bras. Néanmoins, le choc et les clous qui s’enfoncèrent, péniblement, dans sa peau le firent grogner. Alors qu’il s’apprêtait à riposter à l’attaque du gosse, de dernier… Pris de nouveau la fuite ! Courageux mais pas téméraire. Après tout, il était là par jeu, pas pour se faire esquinter. Par chance, le gamin plus petit et plus preste se révéla ainsi plus rapide que son poursuivant. Réarrivant derechef aux niveaux des cages, réitérant la même manœuvre… Sauf que cette fois, l’homme était presque à son niveau. Alors au lieu de jeter une cage, il se mit dos à celle-ci et attendit que l’homme l’attaque d’un violent coup de poing qu’il esquiva et passa dans le dos de celui-ci. D’un bon coup de pied dans le dos, l’homme se retrouva propulsé en avant sur les cages, alors que Judas lui donna un coup de son Morgenstern pour le mettre au sol et grimpa sur son dos pour l’y maintenir.
Il aurait pu achever le combat d’un bon coup de Morgenstern, mais ça laissait trop de trace. Et puis quelle meilleure conclusion que de l’assommer avec un coin de cage après cette épopée pouléesque ? L’homme ne put parer le coup du gosse debout sur son dos alors que le coin en fer s’abattait sur son crâne.
Les deux gaillards étaient donc maintenant hors service. La secte en fuite, mais ne tarderait sans doute pas à se faire capturer par la police en patrouille… Quelle idée de choisir des tenues si flashi. Et outre manière, ce n’était pas leur rôle des les attraper. Seuls restaient donc dans la salle les deux compères d’un jour, les mercenaire et les otages.


« J’te laisse le beau rôle, tu t’occupes de délivrer les gens là bas ? »

Effectivement, il préférait de loin le mauvais rôle : Judas fouilla les poches des mercenaires en quête d’argent ou à défaut d’objets revendables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Ven 25 Jan - 21:18

Blutch, qui avait tériminé son combat, regarda la gamin au cheveux roux qui se battait contre l'un des autres gaillars, qui avait le visage ensanglanté par les griffes de poules. Le minot aux cheveux roux avait de bon mouvement, et était plutôt fort, surtout pour son âge. Pendant le combat, les sirènes de la police commençaient a se faire entendre.
Quand le combat fut terminé, avant même que le gosse aux cheveux roux le lui dise, il alla détacher les otages. Il sortit son petit couteau et coupa les liens qui les retenaient. Il les regarda un à un sans se préocuper du gamin.


-"Je vous fais confience pour trouver une ... une ... histoire qui tienne la route ... S'il vous plaît ..."

Tous étaient encore saisis par la peur, mais certeins acquiesèrent. Blutch regarda le gosse et, en même temps, les alarmes se faisaient de plus en plus forte, les policiers seraient bientôt là.

-"On ferait mieux d'y aller gamin !"

Blutch parti en courrant pour récuperer ses effets, il se changea. En effet il se sentait ... normal, maintenant qu'il avait remis ses effets et jeter les vêtements horrible qu'il avait dû endosser. Puis il revînt dans la salle pour voir si le gamin continuerai un peu son chemin avec Blutch.

-"Alors tu viens ?"

A l'entente de la sirène de la police, Blutch s'en alla, sans vraiment courrir. Il avait un peu de temp, et, en réalité il ne courrait pas pour savoir si le gamin préférait continuer seul ou pas ... En tout cas un chose était sur, il fallait filer d'ici, et au plus vite. Blutch était bientôt a la sorti nord de l'entrepôt.

*Dès que j'aurrais dépasser ce grillage, je ne l'attendrais plus .*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Lun 28 Jan - 11:25

Raaaah, mais ce n’était pas possible d’être aussi pauvre ! Toutes les poches de celui qu’il avait mis KO étaient vides comme le cerveau d’une poule. Pas de poches intérieures, pas un porte feuille, r-i-e-n. Même pas un portable ou quoi que ce soit, c’était vraiment la dèche. A ce rythme, cela voudrait dire qu’il avait vraiment secouru des gens sans butin au bout. Pas question ! Judas se rua sur l’autre gaillard à terre tandis que son collègue parlait avec les ex otages. Les sirènes se faisaient de plus en plus entendre, d’autres sortes de poulets seraient là d’ici peu… Son camarade lui parlait de partir et alla manifestement se changer.

*Ouais, j’sais qu’ils arrivent…*

Bon, l’objectif était de ne pas rentrer bredouille. Le second mercenaire à l’image du premier n’avait rien sur lui non plus. Un trophée de guerre alors ? Comme un souvenir, ou juste pour se vanter le jour où il entrerait à la ville de l’Etoile Filante… Mais y’avait rien à prendre non plus sur ce plan là ! Le masque ? Non, trop laid. Une plume de poule ? Trop absurde, on ne croirait pas ses dires et on dirait juste qu’il était un voleur de poules au mieux.
L’homme aux cheveux blonds réitéra son injonction.
Judas soupira et commença à trottiner dans la direction de l’homme… Fallait se rendre à l’évidence, il devrait se passer de trophée de chasse. Tant pis.


« C’est bon, j’arrive… »

Hormis le bel hématome qu’il allait récupérer sur le torse, il n’avait pas reçu de blessure à proprement parlé. Ils ne s’en étaient pas trop mal tirés, mais heureusement que c’était un groupuscule et non une vraie secte dans les règles de l’art avec un sacré paquet de fanatiques. Enfin bref, tout cela était fini, lui il s’était amusé, l’autre avait pu secourir les types, et la police s’occuperait des restes. Au moins, ses derniers seraient trop affairés par retrouver tout les tarés que de chercher le duo si un des libéré parlait d’eux malgré tout... Judas concluait sur le fait que oui, ils étaient vraiment peinards pour le coup. Tant mieux.
De toute façon, il avait maintenant d’autres impératifs.


« Bon, j’sais pas pour toi, mais perso se poser quelque part, manger et boire un coup ne serait pas de refus. Tu ne connaîtrais pas un peu le coin ? »

Une pierre deux coups, d’une part, en fonction de la réponse il saurait si il pouvait obtenir des infos sur le coin de sa part, et si c’était le cas où il pourrait manger. Car même si il n’avait rien trouvé sur les mercenaires, il lui restait toujours l’argent volé de la ‘drogue’.

[hrp : navrée du temps de réponse, un week end chargé. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mar 29 Jan - 22:44

Blutch marchais vers la grille et marcha un petit moment quand le gamin au cheveux roux lui demanda s'il savait ou l'on pouvait manger ou boire un verre. Blutch regarda le ciel tout en marchant et en réfléchissant. Il est vrai que toute ces histoire avaient donner faim a Blutch, surtout qu'il était plutôt un gros mangeur ... Mais Blutch sortait rarement de la maison de correction, et quand il arrivait a en sortir avec ses collègues ce n'était pas vraiment pour aller manger ...

-"Non, je connais assez bien la ville mais de la a savoir ou sont situé les "restos" ... Désolé ... "

Mais en chercher et en trouver ne devrait pas être très dificil, cependant, Blutch avait envie de quitter la ville seulement il n'avait que peu d'argent sur lui, surement pas assez pour payer le transport ... Peut-être pour un petit repas ... Tout en marchant, Blutch regarda le minot aux cheveux roux en lui souriant.

-"Au fait ... Tu t'appele comment ?"

Blutch aurrait bien aimé connaître le nom de son "camarade" aux cheveux roux, parce que finalemant il ne savait rien, absolument rien de lui ....

[Hrp] Pas de problême Wink. Sinon heu désolé mais manque d'inspiration :p [Hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 30 Jan - 20:22

« J’m’appelle Judas. »

Il laissa sa phrase en suspens un instant, jetant un regard amusé à son interlocuteur en attente de sa réaction, puis reprit :

« Et toi ? »

Tant qu’à faire, autant connaître l’identité de celui qu’il fréquenterait jusqu'à au moins plus d’informations. Entre autre sur la région. Cette ville ne lui plaisait pas tant que cela, et surtout, il avait envie de voir un peu du monde. Dès qu’il aurait l’occasion, il partirait vers une autre agglomération plus attractive à ses yeux… Attractive monétairement parlant bien sûr. Toujours était il que son ventre se mit à faire un boucan afin de rappeler à son cerveau l’ordre des priorités.

« Bon… En somme, il ne nous reste pas qu’à marcher jusqu'à tomber sur un truc potable pas cher. Enfin, si tu as de l’argent pour ta part. »

Là encore, Judas laissa sa phrase en suspens. Il n’avait d’une part pas l’âme particulièrement généreuse et d’autre part pas les moyens de se le permettre. Chacun paye sa nourriture et tout ira bien dans le meilleur des mondes. Néanmoins, sa propre bourse obtenue de manière pour le moins illicite promettait de décroître rapidement. Il avait intérêt à trouver un moyen rapide et efficace de renflouer ses caisses.

« Mais sinon, un coin où se faire rapidement de l’argent, ça te dit quelque chose ? »

Le gosse avait bien entendu parler à la Ville de l’Etoile Filante des racontars sur une tour où l’on gagna de l’argent à se battre, mais ignorait le nom de ce lieu et même si il existait vraiment. Il y a beaucoup trop de racontars déformés dans cette micro société où tout se sait par le bouche-à-oreille, les seules infos sures à 100% s’obtenant par échange de ‘bons procédés’.
Et puis qui sait ? Peut être apprendrait il de la bouche de son collègue d’un jour quelque chose d’encore plus intéressant et palpitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Sam 2 Fév - 14:57

Blutch souria en entendant le nom du gosse, enfin il en savait un peu plus sur lui, mais c'était un nom peu comun, en tout cas Blutch ne l'avait jamais entendu. Il regardait le gamin en souriant.

-" Moi c'est Blutch ! "

Il n'ajouta rien et regarda devant lui tout en marchant. Puis le gamin dit qu'il leur fallait trouver un "resto". Il avait raison car Blutch commencé a avoir faim avec toute cette agitation ... Il souria sans rien dire. Il avait bel et bien assez d'argent pour manger un petit truc, juste de quoi casser la croûte. Juste assez. Il jeta un coup d'oeil aux alentours, plus il regardait cette ville plus il avait envie de quitter ce trou ou la pollution règne ... Soudain le gamin lui demanda ou il pourrait se faire de l'argent. Il regarda le gosse en réfléchissant un petit instant.

-" Hmmm ... Et bien ... Tu peux trouver des combats à faire dans les rues de Zaban. Y a beaucoup de gars qui se batte donnant de l'argent au gagnant ... Sinon toujours sur ces combats tu peux parier. Il y a aussi une tour, on l'appele la tour celeste. Tu peux gagner de l'argent là bas, encore faut-il que tu en aies assez pour t'y rendre."

Blutch se gratta la tête en regardant a l'aire, puis il regarda a nouveau le minot.

-"Sinon tu peux toujours devenir Hunter ... Mais ça c'est plus dur et surement plus long !"

Blutch regarda le gamin en réfléchissant encore quand soudain il vit un restaurant qui avait l'air assez convennable. Il s'approcha du restaurant en regardant les prix afficher sur une pancarte. Il souria. Les prix aussi était plus que raisonable, il se tourna vers le gamin et il lui fit signe. Puis il entra dans le restaurant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 6 Fév - 20:19

Les présentations étaient faites, au moins Judas avait une autre dénomination à donner à Blutch que « l’homme aux cheveux blonds ». Ce dernier répondit à sa question encore mieux qu’il ne l’aurait imaginé. C’était vraiment bien, il lui avait dit un moyen de se faire de l’argent à court, moyen et long terme. Car l’un n’excluait pas les autres, rien ne l’empêchait d’aller jeter un œil dans les rues de Zaban, puis avec l’argent reçu partir à la tour céleste, et après si le cœur lui en disait se renseigner pour devenir Hunter…Alors qu’il s’apprêtait à formuler une réponse, Blutch repéra un restaurant qui semblait concorder avec leurs exigences et y rentra.

Celui-ci affichait effectivement des tarifs qui convenaient à Judas. Aussi commandait il aussitôt de quoi se remplir la panse, de même qu’une bouteille d’eau. Après avoir englouti quelques morceaux de viande et bu une grande rasade d’eau, il reprit le cours de la conversation laisser en suspens un peu plus tôt.


« Des combats de rue… Ca peut le faire. Mais, si tel est le cas, il y a encore meilleur plan à faire que de simplement se battre. Enfin, si tu es prêt à… Collaborer. »

Il avait posé ses couverts et regardait Blutch, Judas se donna un instant de silence afin de chercher une formulation correcte à son idée, et reprit :


« L’idée serait que tu testes l’un de ses types, sans y mettre toute ta force, et que si tu te sentais capable d’en aligner quelques un, moi je parierais derrière sur toi. Doubles bénéfices si on tient compte du fait que l’on peut gagner plus en misant gros qu’en empochant les mises du combat, car le gain deviendra variable de la somme engagée et non fixe comme peut l’être l’argent donné au vainqueur. »

C’était effectivement l’avantage d’être deux dans l’histoire. Surtout que Blutch était manifestement majeur. Le fait que lui-même soit un gosse aurait porté quelque problème de cohérence si il devait descendre dans l’arène. Les parieurs auraient plus facilement tendance à croire à l’arnaque en voyant un gosse se battre qu’un adulte.


« Puis il n’y aurait pu qu’a se faire la male. Perso, j’passerais bien à cette tour. Car si devenir hunter, c’est long, et bien j’veux pas être à sec de sous avant. En plus ça m’fera un peu la main…T’veux devenir hunter toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 6 Fév - 22:36

Blutch commenda un plat et un verre d'eau, puis il rejoignit Judas qui était assis et qui avait déjà commencé à manger. Blutch commença à manger alors que Judas lui exposa son plan. A vrai dire Blutch n'avait pas vraiment penser a ça, pas du tout d'ailleur ... Et pourtant il devait bien admettre que le plan du gamin était très bon ... Exellent même. Il souriait en mangeant et en regardant le gamin ...

-"Très bon plan !"

Avec cette technique il pourrait gagner une sacrée sommes pour se rendre ensuite a cette fameuse tour. Puis Judas lui posa une question .... Il lui demenda s'il voulait devenir Hunter. Blutch souria.

-"Oui je veux devenir Hunter ... Mais je ne pense pas encore être a la hauteur,, c'est pour ça que j'aimerais me rendre a cette tour ! "

Blutch finissait a peine de manger, et il regarda l'heure, puis il regarda le gamin.

-"Allons ... Chercher, un bon pigeon !"

Blutch sortit du restaurant en faisant un signe à Judas. Puis ils marchèrent dans la rue pour chercher un combat ... Puis Blutch s'arrêta et regarda Judas.

-" Au fait, il ne me reste que ça ..."

Blutch sortit une petite coupure qu'il montra a Judas.

-"Je te dis ça parce que pour participer a ce genre de combat il faut payer une petite somme ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judas

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
70/70  (70/70)
Points d'expérience:
12/100  (12/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mar 12 Fév - 0:52

Le stratagème proche de l’escroquerie semblait convenir à son collègue qui affichait un sourire en acquiescant et poursuivant son repas. Tant mieux, ils avaient plus de chance d’en remporter beaucoup ainsi. Surtout qu’il avait l’air d’avoir de la suite dans les idées, car désireux de devenir hunter. En tout cas, Judas était heureux de constater que Blutch avait l’ordre des priorités : Argent, entraînement puis Hunter. A peine qu’ils eurent fini de manger que ce dernier quitta le restaurant, faisant signe au gosse de le suivre. Ils marchaient dans les rues mal fréquentées quand Blutch s’arrêta tout à coup et sortit de sa poche un billet rappelant au roux les enjeux de bases de ce genre de combat.

Judas grimaça en plongeant la main dans sa propre poche. Il en tira deux billets. Soit trois billets en tout. Il en donna un à Blutch, pour une première mise, ses deux billets avaient une valeur suffisante. Ils étaient effectivement monétairement parlant limite, très limite, d’ailleurs, disons le clairement à sec après ça. Le gosse ne put s’empêcher de sourire en pensant combien aurait il pu soutirer de son junkie en bonus ? Mais là n’était plus la question, maintenant devait il se réjouir en imaginant combien il obtiendrait en pariant, car ils arrivèrent aux tréfonds de la ville sur un lieu tout indiqué pour leur stratagème.

Ils se trouvaient dans une rue qui n’était pas aussi étroite qu’elle en avait l’air : une quinzaine de mètres séparaient les deux bâtiments s’opposant, la sensation d’étroitesse venant plus de la hauteur de ses derniers, conjugués au léger flux de passants à la mine peu recommandable. Cependant, le cercle de parieurs et de spectateurs qui se formaient immanquablement à chaque fois que débutait un combat donnait rapidement une impression étouffante. Manifestement, ce qui se passait ici les soirs était de notoriété commune.
L’arène, pour autant que cela puisse porter un tel nom, était un simple cercle tracé d’une craie sur le béton défoncé par endroit. Il fallait être prudent et agile pour ne pas trébucher sur les craquelures, laissant une dizaine de mètres de large pour permettre aux belligérants de manœuvrer peu ou prou à leurs aises.
Plus il regardait cela, plus Judas se dit qu’il était bien content de ne pas avoir à se bastonner là. Il aimait bien tendre des pièges, et là tout semblait indiquer une confrontation de force, d’agilité et de rapidité pure. Et il n’aimait vraiment pas se servir de sa carte maîtresse, son arme, d’entrer de jeu, question de panache et finesse. Enfin, outre manière, son rôle à jouer lui semblait très intéressant dans sa conception du mensonge et de la mise en scène.
Trois billets. Trois billets en tout et pour tout afin de réunir une somme satisfaisante pour quitter les lieux. Ce ne serait pas du luxe. Le combat qui tenait place venait tout juste de s’achever, le vaincu à terre le visage en sang. Pas de couteau dans la main du vainqueur, un amateur du combat à main nue semblait il. D’ailleurs, aussitôt fini que ce dernier récupéra son pognon, le fourra dans sa poche, et vociféra à la foule :


« D’autres amateurs ?! D’autres fous pressés de se vider les poches pour remplir les miennes ?! »

Mais cela n’était plus du ressort du gosse qui se frayait déjà un chemin parmi les badauds à l’affût des parieurs potentiels à leurrer, laissant Blutch jauger si l’homme serait l’adversaire qu’il lui faut, ou bien si il préférait passer son tour pour une confrontation plus favorable à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blutch

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
60/60  (60/60)
Points d'expérience:
55/100  (55/100)

MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   Mer 13 Fév - 1:27

Blutch reçu le billet du gamin, puis il continuerent à avancer jusqu'a qu'il tombèrent sur une arène. Blutch regarda brievement les deux gaillards se battres, il n'avait vraissemblablement pas le même niveau ... D'ailleurs le moins bon des deux se fit battre plutôt rapidement.

" D’autres amateurs ?! D’autres fous pressés de se vider les poches pour remplir les miennes ?! "

Soudain le gamin parti en courrant, se faufilant entre les gens de la foule. Un gars plutôt musclé se présenta pour se battra. Blutch laissa l'occasion, laissant un peu de temps pour le gamin afin de trouver les parieurs.
L'homme jeta ses billet dans une sorte d'assiette ou de coupelle, puis il se dirigea vers le gagnant du dernier combat.

*Je vais pouvoir examiner ces deux gars ...*

Le nouveau venu attaqua le premier avec de vulgaire coup ... Certe ces coups devaient être fort, mais il n'y avait aucune technique dans les gestes. Blutch souria en regardant l'autre homme qui avait plutôt l'air de .... s'amuser. Les coups s'enchaîner, et, soudain un homme tomba, le champion avait une fois de plus gagné.

-"A qui le tour ?"

Blutch s'avanca en souriant, et sans un mot, posa les deux billets dans la coupelle. Le gaillard souria.

-"Alors c'est ton tour de te faire écrabouiller ?!"

Blutch le regarda, puis il regarda la coupelle.

-"Dit moi ! Si je gagne, je remporte tout ça ?"

Dit-il en montrant la coupelle du doigt

-"Oui, mais c'est impossible."

Blutch regarda l'homme en souriant

-"Rien n'est impossible !"

Blutch se prépara a se battre, et son adversaire fit de même, mais, il garder le sourir au lèvre. Blutch fonça et frappa aussi sec au niveau du ventre, l'homme recula de quelque pas, mais il redressa la tête en souriant et en regardant Blutch. Soudain il cria, en tappant de toute sa force, mais Blutch réussi tant bien que mal esquiver le coups de poing qui frappa le sol. Quand il releva son poing, on voyait la trace de son poing sur le goudron délabré du sol.

*C'est bien ce que je pensais ... Il est fort ... Mais il est lent, je pourrais éviter la majorité de ses coups ...*

Blutch sauta sur son adversaire, en lui donnant un coup de pied en pleine figure, Blutch y mit toute sa force, et l'adversaire tomba. Mais il se releva et cracha par terre, juste devant Blutch. Il sourit, puis il se jeta a nouveau sur Blutch et le frappa au ventre. Blutch tomba et regarda son adversaire. Il se releva avec difficulté, mais il réussi tout de même à se tenir debout. Blutch regarda l'homme et lui fonça dessus en le tappant d'un coup sec avec son pied. L'homma tomba, et un homme a côté, sûrement l'arbitre.

*Ce doit être ... La seul et unique règle ...*

Alors qu l'arbitre était arrivé à 7, l'homme tanta de se relever. Blutch souria.

*Coriace ...*

Blutch leva le pied en l'air, et il frappa le crâne de son adversaire, ce qui fit tomber a nouveau son adversaire.

-"1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... et 10 !"

Blutch venait de remporter la victoire, et ce fut plus facile que ceux qu'il pensait. Il se baissa et prit la coupelle et commença a comter les billets. Après avoir compter, il constata, qu'il y avait bien de quoi prendre le bateau, le train, ou même l'avion pour une personne, c'était déjà une bonne chose ... Blutch parti en laissant juste la coupelle et il se mit à chercher le gamin qui avait sûrement lui aussi acquerir une petite somme ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle Vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle Vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter X Hunter RPG :: Les quatres coin du globe :: Zaban-
Sauter vers: