Hunter X Hunter RPG


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Karuro regarde les rats...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Karuro regarde les rats...   Mar 29 Mai - 23:21

Haute dans le ciel, la lune surveille le monde de son regard calme. Au milieu de ce monde : La ville de l'étoile filante, repère des filoux, de ceux a qui l'on a ôté l'âme, ville fantôme où se croise les âmes errantes à qui la vie ne veut plus rien dire. Karuro vivait sur cette ville morte construite sur les déchets des humains, une ville cachée à la face du monde, la face immergée du monde, l'autre côté du miroir. Ici les journées se resemblaient toutes, il y'avait le soleil qui se levait, qui perçait difficilement de ses rayons le nuage de pollution nauséabond qui s'était formé au dessus de l'Etoile Filante. Il y'avait l'heure du repas, seulement annoncée par l'estomac qui criait famine. Et l'heure où l'on dormait, jamais sur ses deux oreilles, de peur d'être poignardé au détour d'un songe.

La cloche ne sonnait pas minuit, quelle cloche d'ailleurs ? Les rats à cette heure étaient tous dehors et Karuro aimait à les contempler. Bêtes magnifiques ! Elles ont compris le fonctionnement de la vie... Les rats se cachent, se terrent, se font oublier des humains, à la nuit tombée ils sortent et vivent de ce que l'homme ne veut pas, déchets, nourriture avariée : ils resistent. Ce sont des battants, des vainqueurs dont le courage n'est plus à prouver : leurs dents tranchantes leur permet de tuer un chien bien plus gros qu'eux. Une fois Karuro avait vu une de ces bestioles s'attaquer à une vache. La petite bête vive attaquait sans relâche le monstre pour finalement l'épuiser, le faire souffrir, le saigner à mort. C'est depuis ce jour que Karuro a voulu trouver une lame parmis les poubelles, une lame de rasoir, acerée tel les crocs du rat... Il l'avait trouvée cette magnifique arme, surnoise, dangereuse, mortelle.

Encore ce soir, du haut d'un tas de déchets putride, il ne dort pas, et regarde les rats vivre... Sa lame de rasoir rassurante entre ses mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Mer 30 Mai - 0:22

La ville de l'Etoile filante est une ville très morbide, où l'anarchie règne, la loi du plus fort était la seule loi. Ici se trouvaient tous les rebuts de la société, tous étaient très haineux contre le reste du monde. Karuro y vivait depuis son plus jeune âge, il était comme tous ceux qui habitaient ici, un exclu. Dans cette ville sans loisir, il avait quand même une certaine passion des rats. Ils les observaient tous les jours, trouvait leur système de vie parfait, et voulait leur ressembler. Mais les rats qui vivaient ici étaient comme tous les hommes: des créatures sales, qui mangent tout, même les hommes qui habitent ici... Kakuro était au courant puisqu'il avait déjà eu affaire à des rats... Il avait maintenant une arme pour se protéger de ces bêtes, ils le savaient et n'osaient pas s'attaquer à lui. Chaque jour, il notait dans son carnet ce qu'il découvrait de la vie des rats... Ce jour-là, un des rats osa s'approcher de Kakuro, en effet il se positionna sur le livre et le regarda, en position debout... Il semblait lui dire quelque chose, il lui demandait de le suivre, enfin du moins il en avait l'impression. Le rat commença à s'éloigner de lui, puis se retourna et semblait l'attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Mer 30 Mai - 0:41

Attendait il ce moment ? Au fond de lui il ne savait pas vraiment, l'admiration qu'il portait au rat avait toujours été cachée, discrete, à demi-avouée. Mais là , le regard du rat qui semblait prier Karuro de le suivre. Le jeune homme ne savait pas très bien comment réagir, il avait comme l'impression d'avoir été pris la main dans le sac, en flagrant délit d'admiration pour ces petites bêtes. Alors une réaction violente traversa tout son être : tuer ce rat, cette petite bête insignifiante : comment pouvait elle oser le regarder dans les yeux! Lui Karuro... Il était humain... Il valait mieux.

Très vite cette sensation disparu, il ne servait absolument à rien d'insister, pourquoi refouler cette absolue admiration pour ce peuple de charognards, ne lui ressemblait il pas ? Karuro n'était pas si loin d'eux, et au fond il le savait, sinon pourquoi aurait il fait tant de croquis d'eux, pourquoi aurait il décrit dans son journal toutes leurs actions, leur mode de vie... Non il fallait le suivre...

Karuro se leva alors, un sourire fiché au coin des lèvres. Son visage était si pâle qu'il semblait être la lune elle même. D'une démarche lente, incroyablement souple, si aérienne qu'il semblait à peine toucher le sol Karuro esquissa un premier pas vers le rat. Alors d'une voix si cristalline qu'elle aurait pu paraître celle d'un ange il dit :

" Montre moi, je te suis vermine, disons... que tu m'intrigues"

Ces premiers mots lui apparu comme un premier pas. Une étape était franchie, pour la première fois, il ne s'adressait pas à lui même, pour la première fois quelqu'un l'écoutait, c'était un rat. La première page d'une grande histoire était tournée. Maintenant plus rien ne sera jamais pareil. Enfin c'était ce qu'il pensa sur le moment, comme si un sort lui était jeté, comme si le regard rougeoyant du rat l'avait envoûté, avait transpercé son coeur de part en part, enchaîné son âme. Deuxième pas, celui qui semble dire : plus de retour possible...


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Mer 30 Mai - 17:34

Au premier abord, le fait qu'un rat puisse s'intéresser à un humain ne pouvait pas être possible... Karuro eut une envie meurtrière de découper ce rat, pour qu'il ne le regarde plus... Mais il avait une telle admiration pour eux qu'il ne pouvait pas... Il décida de se lever et de le suivre, mais pas sans mal, il s'y reprit à deux fois avant d'y aller vraiment. Il suivait doucement le rat, d'une démarche très particulière, sans bruit, tel un assassin... Karuro était vraiment un être dangereux, il ne fallait pas se fier aux apparences, même le rat tremblait en marchant... Il arrivait à ressentir cette haine incommensurable pour le monde qui l'entoure. Au bout de quelques minutes de marche, le rat commençait à se calmer, en effet les pulsions meurtrières du jeune homme commençait à s'estomper... du moins en apparence car il était toujours sur ses gardes. Au bout d'un moment le rat et lui se retrouvèrent devant un mur de déchets d'environ 10 mètres. Il était impossible pour le rat de monter cette pente verticale alors, avec du courage, il monta sur la jambe du jeune et tout en s'agrippant à ses habits, il arriva sur le cou du jeune homme. Le rat semblait lui demander de monter, avec lui sur l'épaule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Mer 30 Mai - 19:24

Un rat était monté sur lui... Ce n'était pas du dégoût qui emplit de coeur de Karuro, dans cette ville le dégoût n'existe pas, lorsque l'on doit manger chaque jour les déchets qu'on pourra bien trouver par terre si la chance nous sourit on abandonne rapidement la notion de dégoût.
Karuro laissa le rat lui monter dans le cou, mais eu un mouvement de recul. Pour la première fois un corps étrangé touchait le sien, cela aurait même pu paraître comme un geste d'affection de la part de l'animal... Non impossible ils étaient comme lui, des bêtes sans notion de bien ou de mal, des êtres neutres jusque dans leur sang.

Le jeune homme ne dit donc rien, la curiosité le poussait à ne rien dire. Que voulait donc ce rat que l'humain n'éffrayait pas. La boule de poile grise aux yeux rouges comme le sang, la créature nocturne aux dents acérées. L'idée vint à Karuro que s'il manquait d'attention le rat aurait pu lui mordre le cou arrachant sa chair d'un seul coup de croc pour deguster ensuite le fruit de sa fructueuse machination. En effet, le rat n'aurait il pas pu feindre l'envie de montrer quelque chose à Karuro, on ne savait pas de quoi ces bêtes étaient capable, de tout sûrement. Elles étaient tellement humaines, et l'humain n'est il pas maître en l'art de la manipulation, de la perversité ?

Karuro décida de monter en haut de cet édifice de déchet. Dans les livres, le jeune homme avait lu qu'il exister dans le monde des monts immenses, que la planète était bosselée comme un vieillard de ces os cassés dechirant la peau de la terre et que les hommes appelaient montagne. Ici il n'yavait point de ces choses là, juste des immenses tas de déchets, des montagnes nauséabondes dont l'ascension pouvait se révéler mortelle. Combien de fois Karuro avait retrouvé un le corps abominablement tordu d'un novice qui avait tenté de se battre contre la montagne ordurière ? Il suffisait qu'un seul element soit poussé et l'on se retrouvait dix mètres plus pas, les membres à l'envers. Les novices... Toute une histoire, c'était ces gens qui avaient élu domicile l'Etoile filante, sans savoir que dans cette ville il n'y a pas de place pour les nouveaux, seulement ceux qui sont nés ici peuvent survivre.

Karuro était presque arrivé en haut, d'une dexterité incroyable il montait sur la construction d'immondice. Seule , une goutte de sueur tracait son chemin sur la peau laiteuse du jeune acrobate...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Mer 30 Mai - 20:19

Karuro n'avait pas accepté tout de suite, l'idée qu'un rat puisse le toucher, s'installer sur son corps et demander à faire compagnie... En effet les rats étaient des bêtes intelligentes, souvent même plus que certains habitants de l'Etoile Filante. Elle pouvait attendre un manque d'inattention de sa part pour le blesser et le manger mais elle l'aurait déjà fait. Il accepta le rat puis commença à gravir la montagne de déchets. Il y avait beaucoup de morts en bas de la falaise car beaucoup ont tenté de la gravir mais peu avaient réussi... Mais Karuro avait une totale confiance en lui, il enchaînait la montée très rapidement, ce n'était pas aussi difficile qu'il n'y paraissait... enfin en apparence car Karuro connut quelques difficultés. En effet, la montagne de déchets n'était pas totalement stable, certains éléments tenaient à peine et s'arrachait au moindre contact, mais grâce aux réflexes surhumains du jeune homme il réussissait à chaque fois à se raccrocher à la paroi afin de continuer son ascension. Karuro remarqua aussi que le rat, sans émotion au début, commençait à trembler à chaque coup de bras. Le rat semblait avoir peur, pas du vide puisqu'il regardait fièrement vers le haut de la montagne, mais la bête semblait attendre quelque chose là haut, quelque chose d'effrayant que ne ressentait pas le jeune homme. Lorsqu'il mit la main au sommet de la montagne, le rat se crispa quelques secondes puis sauta sur le sol et partit droit devant. Karuro mit son pied à terre puis se leva et regarda droit devant lui. Il regardait le rat s'éloigner de lui en direction d'un groupe de 3 personnes, des inconnus... Ces trois personnes n'étaient pas habillés n'importe comment, leurs habits étaient propres, ils semblaient venir d'ailleurs, de l'extérieur, mais on ne pouvait pas être sûr... Il y avait 2 garçon et 1 fille, et la fille semblait la plus imposante du groupe, elle devait être le chef... Il y avait une dizaine de rats près d'elle et semblaient ne pas l'attaquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Mer 30 Mai - 21:32

Karuro pris la dernière prise : un vieux pneu usé sur lequel il s'appuya pour finir l'escalade. Une fois les deux pieds sur la montagne de detritus il vit que deux... non trois personnes avait déjà élu domicile cette endroit. C'était des novices, ou peu être pas, ils n'avaient pas la tête de novice, ces gens exilés ou condamnés à mort qui prenaient refuge à l'Etoile filante avant de mourir par le manque d'experience. Eux été différents, bien habillés, ils se tenait sans peur à cet endroit.

La première idée qui vint à Karuro était de fuir. Les rats le faisaient quand ils tombaient sur plus fort qu'eux, fuir, puis revenir la nuit quand leur ancien predateur dort, et en font les nouvelles proies.

Fuir était une bien mauvaise idée se dit Karuro, redescendre était une entreprise longue qui demandait beaucoup d'application, si ces trois là étaient des ennemis, ce qui à l'Etoile Filante était fort probable, ils leur suffirait de jeter des pierres, des ordures sur lui pour qu'il fasse une chute mortelle et finisse comme un novice. Faire face à trois adversaire en même temps était aussi bien dangereux. Cependant dans l'éventualité où le combat serait inévitable Karuro fit glisser la fine lame de rasoir trachante au creux de sa main. Tué, ou être tué : dans cette ville la loi du Thallion était la seule de vraie.

La faiblesse n'existe pas chez ceux qui méritent de vivre : telle était la première règle que Karuro avait retenu de l'Etoile Filante.
Il fit donc un pas en avant , et même si son coeur battait un peu plus vite qu'auparavant il tenta du mieux qu'il pu de cacher la moindre expression qui aurait pu trahir une once de peur, mélangée à l'excitation de cette rencontre.

Pour la première fois Karuro se trouvait devant d'autres hommes dans un cadre autre que celui du repas. Avec une voix incroyablement cristalline, celle d'un enfant, qui pourtant était froide et sans modulation il dit :

"Que puis-je faire pour vous rendre service ? Vous n'êtes pas d'ici, et aucune visite de ce magnifique lieu n'a encore été imaginé... Retourner d'où vous venez, ici n'est pas un lieu pour les hommes."

Il marqua une pause avant de rajouter en fixant celle qui semblait être la chef, mais surtout la vermine qui tournait autour d'elle: Et encore moins pour les femmes, aussi imposantes et charismatique soient elles

Maintenant il s'agissait de ne plus reculer, ne surtout pas se retourner, et tenter de soutenir les trois regards en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Mer 30 Mai - 23:15

Les trois personnes étaient très bizarres, en effet il n'y avait que la fille au milieu qui semblait être un tantinet dangereuse, les deux autres étaient sûrement des subordonnés, des esclaves... Mais leurs vêtements étaient en parfait état, il était impossible qu'ils soient d'ici. Karuro soutenait son regard vers le groupe et ne montrait aucun signe de faiblesse... La fille s'avança et répondit à la provocation du jeune homme.

<< Mmm... tu as l'air d'être d'ici mon petit bonhomme... Alors tu vas pouvoir me renseigner... Je cherche un dénommé Palenthas, le connaîtrais-tu ? >>

Palenthas était un sage qui vivait ici dans la ville de l'Etoile Filante, ce sage était celui qui s'occupait de la plupart des enfants, qui leur apprenait à lire et à écrire... Bien entendu Karuro ne l'avait jamais rencontré ce n'était qu'une légende pour lui, de toute façon il avait appris à lire et écrire tout seul et ne s'y intéressait pas mais le connaissait de nom. Mais qu'allait-il faire ? Lui donner cette information ou mentir à son sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Jeu 31 Mai - 0:05

Un début de sourire se dessina sur les lèvres de Karuro. Palanthas, le saint homme. La marionnette de dieu peut être. Il fallait vraiment être sot pour croire à ces légendes! Karuro avait entendu parler d'enfants naïfs qui croyant à la légende du bon père Palanthas l'avait cherché dans les dédales de l'Etoile Filante. Hors être naïf, croire à ces contes à dormir debout, c'était déjà être condamné à mort ici. Palanthas... Le messi, le sauveur, l'idée donnait toujours des nausées à Karuro, comment pouvait on risquer sa vie à marcher découvert dans les rues de l'étoile pour suivre une chimère ?

Karuro avanca d'un pas :

Oh! Palanthas ? Suivez moi il habite dans ce palais là bas. Le grand, entouré d'un jardin fleuris et dont le dôme est recouvert d'or. Non! Evidemment qu'il n'y a pas de Palanthas ici. Et même s'il existait il vous faudrait des années pour le retrouver. Regardez donc mon territoire ! Pas de rues comme dans les livres, pas de maisons, pas de jardin... Autant chercher une aiguille dans une botte de foin...*

Karuro, regarda avec insistance les rats autour de la femme, calmes, impassibles ils regardaient la scène comme s'il pouvait tout comprendre, il sembla même à Karuro que l'un d'eux avait esquissé un mouvement reprobatteur de la tête face à l'insolence sarcastique de Karuro, qui s'était ravisé de suite. Le jeune homme releva le visage pour regarder la femme. De nouveau un large sourire qui laissait apparaître une dentition parfaite apparu sur ses lèvres, son regard aussi avait changé :

Vous savez comment on procède... Je veux dire pour l'aiguille dans la botte de foin.

On brûle la botte de foin... Brûler ce semblant de ville , protegez vous des gaz mortelles de la fumée amenée par la combustion de toutes ces cochonneries, et vous verrez peut être votre Palenthas une auréole sur la tête, un livre à la main et des enfants derrière lui... La ville se reconstruira vite, il arrive des tonnes de déchets chaque jour.

En attendant votre Palanthas restera introuvable, peut être se cache t'il au fond d'une tanière d'ordure, une meute d'enfants esclave qui ont cru au miracle éducateur autour de lui... Et qui sait ?


Le sourire disparut. Après tout pourquoi pas ? Peut être la légende amenait elle à un de ces monstres qui rendent des enfants esclaves... Il arreta d'y penser. Après tout ce n'était pas ses histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Ven 1 Juin - 20:29

La jeune fille demanda au jeune homme où se créchait un certain Palanthas. Karuro répondit avec humour ou plutôt avec moquerie. Après cela il redevint sérieux, expliquant la légende de l'Etoile Filante. Cet arrogance fut exagérée, tellement que le sourire de la jeune femme s'estompa. Elle sortit un fouet de sa poche et le claqua à terre pour impressionner le jeune homme, ce qui ne fut pas.

<< Je n'aime pas qu'on se moque de moi jeune homme, mais tu es marrant. Tu as l'air de te méfier de nous, qui sommes étrangers à cet endroit. J'aimerais savoir si ton arrogance vaut ton instinct de combat, enfin je ne te laisse pas le choix... >>

Elle renvoya son fouet en arrière afin de le ranger, Karuro crut qu'elle allait l'attaquer donc il se mit en garde. Elle rigola un bon coup, puis se retourna. Elle fit un signe à un de ses subordonnés qui s'avança vers Karuro. Il sortit de sa poche deux petits couteaux de combats et se mit en position de combat.

<< Je suis Costello, je manie les couteaux, je vais me faire plaisir à t'arracher la peau, à te faire souffrir... Prépare-toi à morfler gamin. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Sam 2 Juin - 18:36

Karuro mis ses mains dans ses poches. Et toisa le dénommé Castello.

"Quand à moi je n'ai pas vraiment de nom, et je ne manie pas les couteau. Je ne manie rien. S'il te semble bon de tuer un enfant qui ne se défend pas libre à toi. Après, je ne puis dire si ton honneur n'en prendra pas un coup... Alors je suivrais tes conseils avisés et je vais me préparer à morfler.

Karuro sentit son coeur accelerer un peu plus, il glissa discretement sa lame de rasoir au fond de sa poche. Il avait déclaré qu'il ne combattrait pas, c'est ce qu'il fera. Après la mort vient sans prévenir, et Karuro n'en avait pas peur, ce dont il avait peur s'était de la souffrance qui pouvait la préceder.

Le jeu de l'innocence était un pari risquer, si l'homme en face de lui n'en avait que faire de la faiblesse de son adversaire alors il aura eu raison, Karuro souffrera mais ne se défendra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Sam 2 Juin - 21:52

La provocation de Costello ne fut pas l'effet prévu. Karuro ne souhaitait pas se battre, c'était clair et net, c'était sorti de sa bouche. Le manieur de couteau fit une drôle de tête puis se retourna vers sa magnifique chef. Elle se mit à rigoler, son autre assistant aussi, puis elle se racla la gorge.

<< Tu en fais ce que tu veux, il est à toi. Maintenant, à toi de voir si tu veux attaquer un "soi-disant" enfant sans défense. Il se laissera peut être tapé mais je ne pense pas qu'il veuille mourir maintenant, surtout vu l'endroit où il vit. Il est comme un animal féroce, il cherche à vivre... >>

Knife-man (désolé j'ai pas pu m'en empêcher) rigola tout de suite après ses paroles puis lécha ses deux couteaux. Il regardait dans les yeux de l'enfant pour reconnaître une once d'envie combattive mais rien... Il prit la parole.

<< Tu n'es peut être qu'un enfant, mais tu vis dans l'endroit le plus dangereux du monde... Et vu ton âge, tu as du vivre des situations périlleuses ici-même. Mon honneur sera sauf quelque soit le résultat, et puis si tu arrives à être aussi arrogant que ça en face d'étrangers c'est que tu n'es pas aussi bête que ça. C'est pour cela que je vais tenir ma promesse...>>

Costello s'élança vers Karuro qui ne bronchait pas, cela lui était égal, il allait tuer Karuro à petit peu pour qu'il souffre et qu'il se défense. Malheureusement il n'eut pas le temps de le tester, un jeune homme se mit en travers de son chemin et au moment de l'impact, sa tête partit retrouver le sol, séparé du corps. L'homme en question était habillé de noir, il n'avait que le chapeau melon qui était rose et ses gants qui étaient blancs. Son visage était indicernable car il possédait une cagoule.

<< Voilà ce qu'il en coûte de s'attaquer aux habitants de l'Etoile Filante... >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Dim 3 Juin - 0:02

Karuro fut abassourdit par l'arrivée impromptue de cet homme! Comment osait il mettre un terme à ce combat!
Le jeune homme appris que l'on pouvait être sauver, ne pas se débrouiller seul. C'était comme un coup sur l'estomac, la plus grande des souffrances, une honte sans pareil qui lui glaçait le sang.
Il eu envie de cracher sur cet homme, de l'injurier, de lui dire qu'il n'avait pas besoin de lui! Que mourir était un plus grand honneur que d'être sauvé par un autre.
A l'Etoile Filante il n'était pas de coutume de devoir risquer sa vie pour l'autre. Karuro avait vu des centaines de gens mourir, de tout âges, même très jeune, et jamais Ô non jamais il n'aurait tendu la main à l'ain d'eux : en fait c'était respecter son prochain que de laisser la mort faire son travail.

Karuro eu un mouvement de recul! L'arrivant était fort, très fort puisqu'il avait réussit à faire tomber le Knife Man ( Very Happy ) en se mettant à travers de son chemin. Mais quel était cet accoutrement étrange ? Un clown defenseur de la veuve et de l'orphelin, un immonde Bozo masqué...

On ne distinguait pas son visage... Peu importe le visage n'en disait rien sur la personne, surtout à l'étoile filante où les traits des visages n'avaient pas l'habitude de se tirer par rire. Blocs de marbres, impassibles, seulement échauffés par des rictus de souffrance.

Karuro pris la parole, avec toujours la même voix paradoxalement très fine et cristalline mais aussi froide.


Je n'avais pas besoin d'une nounou pour me sauver. Vous auriez dû savoir que mourir était un honneur, qu d'être sauver une honte sans égale. Maintenant tuez moi, ou laissez le me tuer, ou bien j'acheverai ce qui était écrit moi même.

Karuro s'approcha de l'homme et lui tendit la lame de rasoir qu'il avait cachée au fond de la poche :

Allez y vite, je m'ennuie déjà

La lune se reflaitait sur la lame de rasoir tranchante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Dim 3 Juin - 1:38

Lorsque Costello s'attaqua à Karuro, un homme se mit en travers du chemin et interrompit le combat en tuant son adversaire d'une belle décapitation. Tout le monde fut surpris, personne n'avait ressenti sa présence jusqu'à son arrivée... Karuro réagit tout de suite contrairement aux autres. Il avait envie de tuer cet homme qui l'avait gêné dans son combat, ou plutôt dans sa marche vers la mort. Karuro sortit sa lame de rasoir et demanda à ce qu'on le tue tout de suite sinon il le ferait lui même. A ce moment là, le rasoir disparut des mains de l'enfant, c'était le nouvel homme qui l'avait récupéré.

<< Une lame de rasoir ? Voilà bien une arme rare... Tu es intéressant petit, oser confronter la mort comme ça alors qu'il y a tellement de belles choses à vivre dans cette ville ! >>

A la fin de cette phrase, le clown se retourna d'un coup. Le deuxième subordonné de la jeune femme s'attaqua à lui. D'un seul coup, il transperça le coeur de l'homme à l'aide de la lame. La coupure était nette et sans bavure, d'un cercle parfait, pile poil pour recueillir l'organe de la vie. Il l'éclata dans ses mains et l'homme mourut. Il regarda la fille avec ses yeux rouges puis se retourna vers Karuro.

<< C'est une très bonne lame que tu possèdes. Je ne sais pas si tu as fait exprès de la choisir mais en tout cas, tu peux facilement tuer avec. Dis-moi petit, ça te dirait de te joindre à moi ? >>


Au moment où il finit sa phrase, la jeune femme sortit son fouet et le claqua par terre. Il se retourna tranquillement, la femme semblait être effrayée par la puissance mais voulait se battre, elle voulait l'éliminer lui qui a malmené ses hommes avec une facilité déconcertante. L'homme lui déconseilla:

<< Ne tente même pas de m'attaquer ou tu finiras comme tes amis. Un conseil puisque tu ne viens pas d'ici mais de l'extérieur: ne gâche pas ta vie ici, toi qui n'a aucune expérience de la souffrance, retourne chez toi et vit une vie tranquille. >>

La jeune fille obéit tout de suite, elle savait qu'elle ne faisait pas le poids face à lui, elle rangea son fouet. Elle lui adressa une dernière fois la parole avant de partir.


<< Je ne vais pas en rester là, préparez-vous à morfler... >>

Il la laissa partir sans broncher puis reposa la question au jeune homme en attendant sa réponse. Il la connaissait puisqu'il connaissait son caractère mais il avait un argument de poids: la lame dans les mains qu'il lui rendrait une fois la réponse acquise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Dim 3 Juin - 14:32

Jamais souffrance physique ne fut telle que celle qui tirailla Karuro à ce moment. Ni la faim, ni la grippe noire maladie infectieuse qui tuait par centaine chaque hiver et dont Karuro avait triompher... Cette douleur c'était celle du choix, cornellien. Accepter la proposition du clown, ou bien garder son honneur.

Les rats ne vivent pas toujours seuls! Ils ont la capacité de former des clans, comme les fourmis se sont des animaux sociaux. Pourtant il n'ont pas la faiblesse des humains de s'attacher à ceux de sa communauté...

Karuro dévisagea l'homme, il regarda la lune, elle, au moins, n'avait pas à faire de tels choix. Karuro avait vécu une vie seule, abandonné par ses parents il avait été élevé par des hommes qui l'utilisait comme esclave et dont le seul langage était le fouet. Karuro allait chercher la bouffe, sinon c'était le fouet, d'ailleurs même s'il en rapportait c'était aussi le fouet, mais les coups qui claquaient dans l'air avaient moins de force, de colère.

Il n'avait jamais parler, jamais penser à l'alliance, et toujours cru que la seule faiblesse des rats était cette alliance entre eux.

Pourtant l'homme était fort, très fort. Finalement qu'avait il a gagné à ce Karuro se joigne à lui ? Pourquoi cette poposition alors qu'il était capable de tuer deux hommes avec une rapidité telle, et un sang froid admirable ?

Karuro entama un semblant de réponse en grommelant :


Qu'avez vous a y gagner ? Qu'ais a y gagner ? Je ne suis pas vraiment un être humain, jamais je ne vous remercierai si vous me donner quelque chose sans que je le paie car ce sera alors une preuve de votre faiblesse. Jamais je ne ressentirai de l'amitié pour quelqu'un. Je veux seulement survivre, devenir puissant pour un jour dormir sur mes deux oreilles, connaître le véritable sommeil...

Il en disait trop, il le savait.

Je n'ai rien à vous donner. Rien qu'y puisse vous interesser.

En guise de preuve il montra ses habits d'un geste rapide de la main. Des vieux haillons trop larges trouvé au détour d'une "rue" de l'Etoile. Et des vieux chiffons souillés de sang coulé au long d'une trop grande marche autour de ses pieds sales. Karuro malgré sa grande et froide beauté restait un enfant sale dont l'odeur était une de ses plus grandes protections contre les animaux sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Dim 3 Juin - 15:20

Le mystérieux homme demandait à Karuro de se joindre à lui, mais ce dernier refusa. La force de l'homme était telle, qu'il était difficile d'imaginer d'avoir besoin de l'enfant. Karuro essayait de lui faire comprendre qu'il ne cherchait pas de compagnie à avoir, et qu'il serait d'aucune utilité. Le clown rigola après avoir écouté les dires de son compatriote.

<< L'amitié ? De quoi tu parles ? Jamais je n'ai parlé de ça, tout ce que je te demande, c'est de te joindre à moi, en effet tu ne seras pas aussi inutile que tu le penses ! >>

L'inconnu rendit la lame de rasoir à l'enfant puis retira son chapeau et le mit à terre. Il retira sa cagoule, laissant apparaître des bandages autour de la tête ainsi que des yeux rouges. Il commença à défaire le bandage et petit à petit on pouvait remarquer que la peau du clown était complètement arrachée et brûlée. Il jeta le tout à terre et regarda le jeune homme en s'approchant de plus en plus.

<< Tu vois mes yeux ? Tu les vois bien ? Et bien moi je ne vois pas les tiens. Oui je suis aveugle, mes yeux ont brûlé de l'intérieur et je ne vois plus rien. Tu dois te demander alors comment j'ai fait pour attaquer, tout simplement j'ai la capacité de sentir la présence humaine et les battements de coeur, dont le tien en ce moment. Mais je n'ai pas la capacité de sentir ce qu'il n'est pas humain et c'est pour cela que j'ai besoin de tes yeux, je veux que tu retrouves quelque chose pour moi. Tu dois te demander aussi pourquoi je fais appel à toi... Je n'ai pas de raison à te donner, tu es la première personne en qui je sens un réel potentiel... Acceptes-tu ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Dim 3 Juin - 22:31

Karuro n'avait pas été choqué par les brûlures de l'homme, seulement une petite pointe de curiosité pour savoir comment il avait fait son affaire. Le mot laid, ou beau ne faisait pas partie du vocabulaire de Karuro, un orphelin à l'Etoile ne pouvait pas connaître ce genre de mot. Le monde n'était ni beau, ni laid, il était seulement le monde.

Peu importe pourquoi vous avez besoin de moi. La vraie question est : qu'est ce que je gagne à rester avec vous ? La protection ? Je n'en ai pas besoin et vous avez compris que je préfère mourir pur que de vivre comme le chien plein de reconnaissance pour un autre. L'argent ? Je n'en ai jamais vu, et ca ne m'interesse pas, la monnaie est la gangrenne de l'homme, il en oublie de vivre et ne mérite plus ce qu'il mange. L'experience ? Elle vient à qui sait attendre, je suis plus fort chaque jour grâce à mes observations. La popularité ? Que signifie t-elle à l'Etoile ? Seulement une plus forte probabilité d'être reconnu et tué...

Ce n'était pas de l'incolence de la part de Karuro, seulement un réel questionnement sur l'utilité d'un partenaria. Il fourra de nouveau sa lame de rasoir dans sa poche avec une grande dexterité. Il la connaissait par coeur cette lame. Dans les détails, son poids, son équilibre, sa texture, le toucher glacé de sa lame, son odeur. Il l'avait maniée jour et nuit, afin qu'elle soit non plus une arme mais un prolongement de son corps, un sixième doigt dans sa main...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Lun 4 Juin - 0:24

Karuro était un enfant compliqué, l'adjectif précoce était bien loin de la réalité. A chaque seconde, son cerveau était en action, et il ne cherchait pas le bien ou le mal mais le juste milieu, ce qui est juste. Le clown se mit la main sur la tête et montra un signe de dépit... C'était la première fois qu'il se confrontait à quelqu'un d'aussi compliqué, quelqu'un d'aussi fort d'esprit. Lorsque le jeune homme rangea le rasoir dans sa poche, le clown disparut tout de suite derrière lui avec une rapidité impressionnante, et tenait dorénavant l'objet dans la main.

<< Tu me déçois garçon, tu n'arrives même pas à t'occuper de ton arme, tu te le fais piquer comme un rien. Il est vrai que niveau expérience tu es jeune, tu as le temps d'évoluer. En tout cas, tu ne fais que blablater sur des choses inexistantes à l'Etoile Filante... Je te propose un partenariat utile pour moi en effet, mais en échange je te donnerais quelque chose qui devrait t'intéresser... Quelque chose que tu rêves au fond de toi... Alors acceptes-tu de retrouver un objet pour moi ? Ah suis-je bête... J'ai oublié de me présenter, je m'appelle Palanthas, qu'importe mon rang. Alors acceptes-tu ma proposition ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Lun 4 Juin - 2:40

Une telle rapidité! Karuro avait encore l'impression de tenir la lame dans ses mains, mais elle n'y étais plus. Par quelques tours occultes elle été apparue dans les mains de l'Homme. Etrange.

Ce n'est pas l'arme qui compte à vrai dire, c'est le sourire qu'on donne à l'adversaire lorsque l'on meurre. J'accepte de vous aider, je serai vos yeux. Quant à votre nom, si tel est votre désir que je vous appelle ainsi alors il en sera ainsi.


Karuro essayait de cacher qu'il avait été peiné de voir son arme dans les mains de l'homme, comment avait il pu ?

Disons que le marché est conclu. Si vous voulez bien me rendre ce qui m'appartient ? Vous vous couperiez sûrement en vous rasant...

Un large sourire apparut sur le visage de Karuro, un sourire comme jamais il n'avait eu, le fait que son interlocuteur ne pouvait pas le voir donnait à Karuro un surplus de confiance en lui...

Il tendit alors la main pour récuperer cette lame qui lui était si chère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Lun 4 Juin - 3:34

Karuro avait enfin accepté la proposition du clown appelé Palanthas, ce dernier lui avait enfin donné une raison valable, c'est-à-dire que chacun d'eux avait son mot à dire dans l'histoire. Karuro demanda à l'homme de lui rendre son arme, sa fameuse lame de rasoir. Palanthas "regarda" la lame comme s'il voyait encore et ne bougea plus pendant un moment, puis il mit son doigt en opposition qui fut tout de suite entaillé par l'arme. Palanthas mit son doigt dans la bouche et récupéra le sang qu'il avala. Il lança la lame en direction du jeune homme afin qu'il récupère son "outil de travail".

<< Maintenant que le marché est conclu, je vais t'indiquer ce que je veux que tu recherches pour moi. Tout simplement, si je puis dire, je veux que tu me trouves une fleur, n'importe laquelle, mais que tu trouves dans la ville et pas ailleurs. Une fois que tu en as trouvée une, prends ce pipeau et siffle dedans, je viendrais alors le plus vite possible pour la récupérer, et bien entendu en échange je te donnerais ce que je t'ai promis. Par la suite je te laisserais tranquille. >>

Le clown remit son bandage et son chapeau, puis repartit. En partant il fit un signe de la main pour le saluer. A peine Karuro avait tourné la tête que Palanthas disparut de son champ de vision... Cet homme était bizarre, beaucoup plus que la plupart vivant ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Lun 4 Juin - 13:39

Une fleur ? L'homme était venu jusqu'à lui pour une simple fleur. Simple est un bien grand mot, car à l'Etoile Filante, ville déchet la plus polluée du monde les fleurs ne poussent pas. Ou alors ce ne sont que des fleurs mutante donc l'existence est un outrage à la nature elle même.

Karuro remet de nouveau sa lame de rasoir au fond de sa poche, la rassurante présence glacée de l'arme lui confère une plus grande confiance. Alors le gamin au visage d'ange entreprend de descendre le tas d'ordure, la montagne d'immondice si dangereuse.

Une fois en bas, il s'asseoit, et ferme les yeux. Ne sachant pas où commencer il préfère pour le moment réfléchir. Il n'y a aucune solution à l'énigme... Où chercher une fleur ? Pas au centre de la ville, c'est l'endroit le plus sale où aucune forme de vie végétale ne pourrait exister, attaquée par des pluies acides, une atmosphère si lourde qu'on pourrait presque la palper, la modeler comme de la pâte.

Donc il vaudrait mieux commencer par la périphérie. Au nord c'est chose impossible, les vents chauds auraient déjà anihiler une fleur.
Donc au sud, où les vents chauds étaient coupés par les montagnes immenses de déchets. Voilà un premier indice : le sud de la ville, à la périphérie.

Karuro prit donc cette direction, épiant partout autour de lui. Une fleur, d'ailleurs en avait il déjà vu une ? Le souvenir n'existait en tout cas pas dans sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Lun 4 Juin - 17:05

Une fleur ? Comment trouver une fleur à un endroit pareil ? C'était la question que se posait Karuro, en effet la ville était une montagne de déchets, il était difficile de penser qu'un être végétal pouvait survivre dans cet environnement. Le nord ? pensa-t-il mais la chaleur était trop forte pour ça. Le centre ville ? Non c'était impossible, c'était l'endroit le plus pollué de la ville. Il ne restait que la partie Sud, mais il était difficile d'imaginer trouver une fleur à cet endroit. Il s'y dirigea donc, en faisant attention autour de lui, au cas où il en trouverait une. Mais durant tout le chemin, il n'y avait rien de semblable... Palanthas lui demandait quelque chose de quasiment impossible, Karuro le savait... Mais si l'homme lui avait demandé ça, ce n'était pas pour rien. Il arriva près de bidonvilles, il y vivait beaucoup d'enfants comme Karuro mais beaucoup plus mal en point, très proches de la mort. Lorsqu'il s'avança vers cet endroit, un de ces enfants commença à s'approcher de lui en rampant, très maigre. Il arriva près de Karuro et leva la tête, en serrant les dents.

<< Je t'en supplie... Tue-moi ! >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Lun 4 Juin - 17:31

Un enfant maigre approchade Karuro. Quelle mine pitoyable il était de ceux qui ne dureront pas longtemps à l'Etoile. Pour vivre ici il fallait une force de caractère, et un esprit vif, mais surtout il ne fallait pas être faible. Pas comme ce mioche qui priait pour qu'on l'achève.

Si tel est ton désir alors accomplit la besogne tout seul. Je n'ai pas de temps à perdre avec ceux qui préfèrent mourir que de survivre. Dis toi seulement que tu es né au mauvais endroit...

Karuro continua à avancer sans même regarder l'enfant... Puis il stoppa net pour se retourner vers lui...

Donne moi une fleur et je t'acheverai. Donne moi une fleur et j'accepterai d'accomplir ce pour quoi le courage te manque.

Karuro mis une des mains dans sa poche pour tater sa lame. Il fallait se méfier des apparences ici, si un aveugle pouvait trancher la tête d'un homme et prendre son coeur en une fraction de seconde alors un enfant pouvait bien se réveler dangereux...

Mon marché te convient il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sopra Romano
Maitre Hunter
Maitre Hunter
avatar

Nombre de messages : 341
Age : 29
Date d'inscription : 15/03/2007

Feuille de personnage
Niveau: 37
Points de Vie:
230/230  (230/230)
Points d'expérience:
20/100  (20/100)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Lun 4 Juin - 20:49

Karuro était arrivé à un bidonville, où vivaient de nombreux enfants, très faibles. Un d'eux rampa vers le jeune homme afin de demander qu'on l'achève, n'ayant pas le courage de le faire tout seul. Karuro refusa au premier abord, en effet s'il voulait mourir il devait le faire lui-même. En repartant il réfléchit une seconde à l'aide que pourrait apporter ce garçon... S'il existait une fleur dans cette région, il pourrait renseigner le jeune homme. Karuro proposa un marché, il le tuerait en échange d'une fleur.

<< Une fleur ?... Il n'y a rien de tel ici... >>

Karuro ignora alors le petit garçon, quand celui-ci lui attrapa une jambe. Il n'avait pas la force de faire grand-chose, il était réellement un enfant, mal en point, qui avait perdu tout instinct de survie donc toute envie de tuer, ou tout simplement la capacité de tuer. Le petit garçon semblait se souvenir de quelque chose...

<< Tu as bien dit une fleur... J'en ai vu une tout à l'heure, d'ailleurs... >>

Au moment où il dit ces mots, le petit garçon se prit une balle en pleine tête. Lorsque Karuro se retourna, il pouvait voir trois personnes, un gros bonhomme au milieu tenant un pistolet, habillé comme un Yakuza, à droite la femme au fouet et à gauche un homme sale avec des vêtements déchirés, il semblait venir de l'Etoile Filante. Celui qui semblait être le chef, le Yakuza, s'adressa à Karuro.

<< Il allait trop parler ce mioche, j'ai du l'éliminer... Alors comme ça, c'est cet enfant qui t'a posé des problèmes ? dit-il en regardant la jeune fille. Il l'accompagnait juste ? C'est pas grave, tuons-le, tu seras vengée à moitié ! >>

Karuro jeta une coup d'oeil à ses ennemis et remarqua que, sur le fouet de la jeune fille, se trouvait une fleur, ou plutôt une rose... Mais pendant ce temps-là, le Yakuza pointait son arme en direction de Karuro, prêt à tirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karuro

avatar

Nombre de messages : 43
Age : 30
Date d'inscription : 28/05/2007

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points de Vie:
53/60  (53/60)
Points d'expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   Lun 4 Juin - 21:22

Deux choix : se battre ou bien fuir. Fuir signifiait aussi perdre face à ces immondes bêtes impolies. Le sang du petit garçon tachaît les chaussure de Karuro. Il se pencha alors ignorant l'arme pointée sur lui et ferma les yeux du môme.

Tu es né au mauvais endroit, ne te l'avais-je pas dit ? Mais tu n'es pas mort en vain.

En disant cela il pri le petit corps du gamin et entreprit d'avancer en courrant vers l'homme au pistolet, se servant du cadavre comme d'un bouclier. Le but n'était pas de tuer ces trois personnes, il n'y arriverait jamais. Il suffisait juste de viser juste, trancher le canal carpien de l'homme au pistolet, il sera alors immobiliser. Le canal carpien est un ligament qui relie les os les uns aux autres. Une fois coupé avec la lame de rasoir le bougre se rendra compte trop tard qu'il n'arrivera pas à appuyer sur la détente. Deuxième cible : la femme. Pas la peine de la tuer, ce sera une perte de temps. Seulement prendre la fleur, puis partir. En dernier recours il faudra bien sûr l'éliminer. Mais pas de risque inutile.

Pour l'instant la priorité restait l'homme au pistolet. De sa main libre il attrapa sa lame de rasoir entre son pouce et l'index, pas besoin de force pour réussir l'entreprise. Se protegeant toujours avec le corps inanimé de l'enfant il tenta donc de couper le canal carpien de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karuro regarde les rats...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karuro regarde les rats...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» [Bandes SKAVENS] Les Rats de Solth
» Quand le bâteau coule, les rats quittent le navire!!!!
» *regarde dans le trou de la serrure*
» [Bande] Clan des rats ogres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunter X Hunter RPG :: Les quatres coin du globe :: La ville de l'Etoile Filante-
Sauter vers: